Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 15.12.2011 17h25
Professeurs : interdiction de faire usage de mots durs

Le ministère de l'Éducation a publié une série de normes professionnelles à l'intention des professeurs des jardins d'enfants, ainsi que des écoles primaires et secondaires, entre autres l'interdiction d'utiliser un langage et des mots durs qui pourraient faire en sorte que les élèves se sentent dépréciés.

Ce projet de normes demande également aux professeurs de communiquer efficacement avec leurs élèves et de forger de bonnes relations professeur-élève.

Ces normes placent un accent particulier sur la conduite morale et éthique des professeurs, selon une déclaration sur le site Web du ministère, mardi.

En vertu de ces normes, les professeurs devraient toujours être orientés vers l'élève, considérer la vie et la sécurité de leurs élèves comme leur ultime priorité et acquérir les connaissances et qualifications nécessaires pour être en mesure de traiter les éventuelles urgences.

Les normes pour les enseignants du primaire exigent d'eux de protéger les intérêts des élèves et d'encourager leur curiosité.

Pour les professeurs du secondaire, les normes exigent d'encourager les étudiants à penser de manière indépendante et de favoriser la capacité d'innovation des étudiants.

Une fois mises en œuvre, les normes seront utilisées pour éduquer les professeurs et fournir une directive de base à leur développement professionnel, peut-on lire dans la déclaration du ministère.

Les normes seront également utilisées comme critères lors de l'embauche, la formation et l'évaluation des professeurs, a indiqué la déclaration.

Selon celle-ci, l'élaboration des normes a commencé en 2004. Les auteurs ont alors recueilli l'opinion de plus de 1 000 experts ainsi que proviseurs et professeurs d'école et de jardin d'enfants, et ils ont effectué un grand nombre de révisions.

Le public est invité à présenter ses commentaires sur les normes par courrier et par courriel, et ceux-ci seront acceptés jusqu'au 30 décembre.

La Chine a publié un code d'éthique pour les enseignants du primaire et du secondaire en 2008, demandant aux professeurs de « prendre soin de la sécurité de leurs élèves ».

Le code a été créé après qu'un débat public animé a eu lieu concernant la conduite d'un professeur. Ce débat avait été déclenché par Fan Meizhong, un professeur d'une école secondaire de la province du Sichuan, en Chine du Sud-Ouest. Le professeur Fan avait couru pour sauver sa vie et laissé ses étudiants dans la salle de classe quand un séisme d'une magnitude de 8,0 avait frappé le district de Wenchuan, le 12 mai 2008.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine prévoit une croissance stable en 2012 malgré des prospectives globales "extrêmement difficiles"
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan