Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 23.12.2011 17h29
Le régime de retraite des étrangers

Certains étrangers qui s'inscrivent à un nouveau système de sécurité sociale seront autorisés à prendre leur retraite en Chine, afin qu'ils puissent toucher leurs indemnités de retraite, a annoncé hier l'agence Xinhua, en fournissant des détails concernant un nouvel impôt vu par les entreprises étrangères comme une éventuelle augmentation des coûts.

Le gouvernement s'est pour l'instant contenté de donner les détails de base sur ce régime, auquel tous les étrangers travaillant en Chine étaient censés commencer à cotiser en octobre dernier.

Les cadres étrangers en Chine ont exprimé leur crainte que l'impôt fasse augmenter des coûts déjà en hausse, et ont estimé que le projet est trop vague et qu'il sera difficile à mettre en place pour les entreprises.

Une de ces craintes était que les étrangers ne pourront pas accéder aux indemnités chômage ou retraite puisque les visas de travail dépendent d'un emploi et deviennent invalides lorsqu'un individu n'est plus employé.

En citant un responsable anonyme de la sécurité sociale à Beijing, Xinhua affirme que le gouvernement a pris une décision au moins sur les pensions de retraite.

« Les étrangers qui contribuent à l'assurance sociale et qui remplissent les conditions établies seront couverts par la sécurité sociale, et pourront par exemple prendre leur retraite en Chine en touchant des indemnités », indique le reportage, sans donner de détails sur les modalités pratiques.

Les cotisations seront également remboursées sur présentation « d'une demande écrite à la fin de la relation d'assurance sociale », affirme le document. Sinon, cet argent sera conservé « jusqu'au retour (de l'individu) à un emploi en Chine ».

Parmi les 30 000 étrangers travaillant à Beijing, seuls 2 000 se sont enregistrés jusqu'ici pour payer le nouvel impôt.

Le plan prévoyait que les étrangers commenceraient à verser des cotisations à partir du mois d'octobre, bien que de nombreux bureaux d'impôts locaux admettent ne pas savoir comment collecter cet argent.

Le nouveau règlement chinois veut s'aligner davantage sur les politiques appliquées dans de nombreux pays de l'Union européenne, où les citoyens nationaux et étrangers cotisent de la même manière. Le filet de sécurité sociale chinois offre une faible protection à ses citoyens, en comparaison avec les systèmes existants en Europe.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine :lancement d'un satellite de télédétection à haute résolution
Nouvelles principales du 23 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis