Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 27.12.2011 09h00
Une substance cancérigène détectée dans du lait Mengniu

Un lot de lait Mengniu s'est avéré contenir des niveaux excessifs d'aflatoxine M1, une substance liée au cancer du foie, a annonce le week-end dernier le principal organisme de surveillance de la qualité de Chine.

D'après les responsables, le lot en question n'a pas rejoint le marché.

Hier, le groupe Mengniu Dairy, dont le siège est situé en Mongolie Intérieure, s'est excusé auprès des consommateurs et dit que les produits concernés ont été détruits.

L'Administration Générale du Contrôle de la Qualité, de l'Inspection et de la Quarantaine a déclaré que, lors d'une inspection de routine, de l'aflatoxine M1 avait été découverte dans un lot de cartons de lait produit dans une usine de l'entreprise, à Meishan, dans la Province du Sichuan, au Sud-Ouest du pays.

Les tests ont montré que le lait en question, produit le 18 octobre, contenait des niveaux d'aflatoxine atteignant 1,2 microgramme par kilo, soit 140 fois plus que le niveau autorisé en Chine.

L'aflatoxine M1 provient de moisissures proliférant sur certains produits alimentaires, et elle est susceptible de produire de graves dommages hépatiques, y compris le cancer du foie. En 1998, l'Organisation Mondiale de la Santé a d'ailleurs classé l'aflatoxine M1 sur la liste des substances cancérigènes de Classe A.

Mengniu a reconnu les résultats de l'inspection et dit que les produits incriminés ont depuis été détruits.

Ce n'est pas la première fois que le géant chinois des produits laitiers est impliqué dans un scandale alimentaire.

Ainsi, le mois dernier, les autorités en charge de la qualité de la Province du Guangdong, dans le Sud du pays, avaient annoncé que des glaces Mengniu contenaient un haut niveau de bactéries.

Et en avril dernier, 251 écoliers étaient tombés malades après avoir bu du lait Mengniu dans une école de la Province du Shaanxi, dans le Nord-Ouest de le Chine.

L'entreprise a également été impliquée dans le pire scandale qu'ait connu la Chine en matière de sécurité alimentaire ces dernières années.

En 2008, c'est justement du lait maternisé Mengniu, et d'autres marques, qui s'était révélé avoir été contaminé avec de la mélamine chimique industrielle. Cet incident avait provoqué la mort de six jeunes enfants et rendu malade près de 300 000 autres.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 6 février
Sélection du Renminribao du 6 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?