Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 28.12.2011 14h27
La protection de la Baie de Bohai sera la priorité No1 des autorités marines chinoises en 2012

Les autorités marines de la Chine ont annoncé que la protection de l'écosystème de la Baie de Bohai, en particulier en ce qui concerne les projets pétrochimiques de la zone, sera leur priorité No1 en 2012.

L'Administration Océanique d'Etat (AOE) renforcera à cet effet le contrôle de la qualité de l'environnement dans la Baie de Bohai et surveillera de plus près les plateformes offshore et les déversements de déchets dans la zone, a précisé Liu Cigui, Directeur de l'Administration Océanique d'Etat, lors de la conférence annuelle de l'AOE, organisée lundi.

Il ajouté que l'administration coopérera avec les Provinces du Liaoning, du Hebei et du Shandong et avec la Municipalité de Tianjin, qui entourent la baie, pour faire baisser les risques de pollution due aux fuites de pétrole et surveillera le déversement des déchets.

M. Liu a également dit qu'un standard réduisant les déversements de polluants dans la baie sera élaboré, afin de protéger son environnement fragile.

En plus de la zone de la baie, des patrouilles régulières seront conduites autour des projets pétrochimiques dans toutes les zones marines de la Chine, afin de prévenir et de sanctionner les activités de production illégales, a t-il ajouté.

Ce discours est intervenu après les fuites de pétrole provenant de puits exploités par le géant américain de l'énergie ConocoPhillips dans la Baie de Bohai.

Ces fuites, intervenues en juin dernier, ont déversé l'équivalent de plus de 720 barils de pétrole brut et 2 160 barils de boues pétrolières dans la baie, polluant ensemble 6 200 kilomètres carrés de mer, d'après des estimations de l'AOE. L'administration a conclu en novembre que ces incidents étaient essentiellement dus à des négligences.

L'environnement marin de la Chine s'aggrave, et les conflits entre le développement économique et la protection de l'environnement marin continueront à être tendus, a dit M. Liu.

« Nous accélérons la création d'un système d'évaluation des dommages causés à l'environnement marin et nous sommes en train de déterminer le processus légal applicable dans les affaires de pollution de l'environnement marin », a t-il ajouté.

L'économie marine étant appelée à devenir un nouveau moteur de l'économie chinoise lors du 12e Plan Quinquennal (2011-2015), les provinces et municipalités côtières mettent dès à présent les bouchées doubles pour leurs plans de développement offshore.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Rencontre entre le président chinois et le PM japonais sur le renforcement des relations bilatérales
Nouvelles principales du 27 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis