Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.01.2012 10h27
Ministère : limiter les graves accidents de la route pour assurer la sécurité routière pendant la Fête du printemps

Le ministère chinois de la Sécurité publique, qui est chargé de contrôler la sécurité du transport du pays, a ordonné jeudi aux services locaux de police de la circulation de "limiter les graves accidents sur les autoroutes et d'assurer la sécurité de la circulation routière" pendant la Fête du printemps.

La Fête du printemps, qui tombera le 23 janvier cette année, est le Nouvel An lunaire traditionnel pour les Chinois, qui rentreront chez eux pour retrouver leur famille. La Fête du printemps est la période la plus chargée de l'année sur l'important réseau autoroutier du pays.

L'injonction du ministère intervient après une série de graves accidents de la route survenus depuis le 1er janvier. Six accidents majeurs, ayant causé chacun la mort d'au moins cinq personnes, se sont produits dans le pays au cours des cinq derniers jours.

Les forces de police de la circulation doivent être déployées aux principaux points de contrôle où se rejoignent les autoroutes transprovinciales, et centrer leur attention sur les véhicules transportant sept personnes ou plus, dont les autobus longue distance, les autocars touristiques, les bus couchettes, les camions transportant des marchandises dangereuses et les autobus scolaires, selon une conférence nationale télévisée sur la sécurité routière organisée par le ministère.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 5 janvier
Sélection du Renminribao du 5 janvier
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine