Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 16.01.2012 16h15
Apple court au devant de problèmes en Chine

Le lancement annoncé de la version améliorée de l'iPhone 4 d'apple a attiré des milliers d'acheteurs potentiels vers ses deux boutiques de Beijing dans la froide nuit d'hiver du 12 janvier dernier. Mais la taille imposante des foules réunies dans ces deux endroits a conduit à une brusque interruption des ventes de l'iPhone 4s dès le matin du 13 janvier et l'une des deux boutiques de Beijing n'a même pas ouvert du tout, car la foule des afficionados d'Apple, qui ne cessait de grossir, avait créé des problèmes de sécurité.

Ce n'est pas la première fois que la stratégie marketing d'Apple cause de pareils troubles au sein de son public d'acheteurs. Des faits similaires étaient intervenus en janvier de l'année dernière lorsque la première mouture de l'iPhone 4 avait été lancée et en mai encore lorsque ce fut le tour de la seconde version de l'iPad.

Le marketing intelligent d'Apple a fait de ses produits des accessoires de vie très prisés de beaucoup de personnes, tant et si bien que la société américaine a supplanté Lenovo pour devenir l'entreprise des technologies de l'information la plus rentable en Chine.

Mais aussi utile qu'elle soit pour la dernière ligne de son bilan comptable, la stratégie d'Apple pour ses lancements de produits a pour résultat inévitable des scènes d'hystérie collective et des perturbations, et si elle continue à jouer ainsi avec le feu avec ce genre de stratégie de marketing, ce n'est qu'une affaire de temps avant que le lancement de l'un de ses produits ne finisse en tragédie.

Alimenter intentionnellement la demande en manipulant de cette manière le lancement d'un produit au point que cela crée un état de panique chez les consommateurs, qui craignent de pas pouvoir mettre la main sur l'objet de leurs désirs est non seulement immoral mais aussi illégal.

Apple serait bien inspirée de retenir les leçons de l'expérience d'Unilever. Le géant des produits de consommation a en effet été condamné à une amende de 20 millions de Yuans (31,74 millions de Dollars US) en mai 2011 par l'autorité chinoise des prix pour avoir à plusieurs reprises fait circuler des rumeurs de hausse de prix ayant artificiellement stimulé la demande pour ses produits.

Apple a la capacité de rendre plus facile pour les consommateurs la commande en ligne ou par téléphone de ses nouveaux produits. Apple ne peut pas se permettre d'ignorer le marché chinois, aussi n'a telle aucune excuse pour ne pas changer sa stratégie de marketing pour éviter de nouveaux incidents de ce genre à l'avenir.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 13 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?