Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 08.02.2012 11h24
Les travailleurs migrants rentrent au travail

La Fête du printemps a officiellement pris fin, ce qui signifie que les travailleurs migrants retourneront au travail dans les villes, et que de nouvelles affaires démarrent. La Chine connaissant une urbanisation de grande échelle, les préférences des travailleurs migrants dans les recherches d'emploi changent aussi.

Un énorme nombre de travailleurs migrants rentrent à Beijing pour reprendre le travail après une courte réunion avec leur famille durant la Fête du printemps. A la sortie des principales gares, on les aide à trouver des emplois. Et pour ceux qui ne connaissent pas la ville, ces aides faciliteront leur intégration.

Zhang Gajun

Travailleur migrant

"Je suis arrivé hier, je voudrais trouver un emploi avec des horaires normaux, pour que je puisse bien me reposer et rester positif au travail. je voudrais aussi visiter Beijing et réfléchir sur mon avenir dans la ville.

Dans des agences d'emplois de la capitale, on peut trouver les dernières offres dans le système en ligne. Ces derniers jours, des postes de bas niveau sont particulièrement demandeurs en main-d'oeuvre. Le nombre de serveurs demandés est 15 fois supérieur au nombre de candidats.

Zhang Jinhua

Directrice

Centre d'emplois de Haidian, Beijing

"Comme la distance entre la ville et la campagne se réduit, beaucoup de gens choisissent de travailler dans leur pays natal plutôt que d'aller dans les grandes villes. Aujourd'hui, les travailleurs migrants sont plus rationnels, la plupart ne viendront dans la ville qu'après avoir obtenu un emploi via des amis ou des parents.”

Pour pallier la pénurie de main d'oeuvre, nombre de sociétés ont décidé d'envoyer des équipes de recrutement à la campagne.

Shi Shaohua

Directeur, chantier de construction

"Nous étions un peu à court de main-d'oeuvre autour du Nouvel An chinois, nous nous sommes donc rendus à la campagne et nous avons embauché beaucoup de travailleurs sur place."

Feng Yushen

Travailleur migrant

"Nous sommes payés de façon correcte et les conditions de travail sont beaucoup meilleures. Ce travail me paraît stable."

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 7 février
Sélection du Renminribao du 7 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?