Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 16.03.2012 16h09
McDonald's s'excuse pour son mauvais comportement envers ses clients

Hier vers huit heures du soir, il a été diffusé en direct à travers tout le pays la soirée annuelle du 15 mars présidée par la CCTV et ayant comme sujet « L'honnêteté et la sincérité avant tout, que ce soit pour toi ou pour moi ! ». Des géants mondiaux de la restauration et de la grande distribution, dont McDonald's et Carrefour, ont été cités et ont fait l'objet de critiques pour leurs mauvais comportement à l'encontre des consommateurs dont les droits et intérêts ont été lésés.

Quant à McDonald's, il a réagi immédiatement en présentant ses sincères excuses à ses clients et en s'engageant à mener tout de suite une sérieuse en enquête et à sanctionner le personnel fautif.

Au McDonald's Sanlitun, la scène suivante s'était passée dans sa cuisine : un paquet contenant des galettes de viande de veau tombe par hasard par terre et celles-ci s'éparpillent. Un employé qui passe les ramassent et les remet sans façon dans le paquet afin de les utiliser ultérieurement.

Ainsi, McDonald's devient lui aussi une cible lors de la soirée et fait l'objets de vives critiques. Selon ses propres règlements, pour ce qui est de la durée de conservation de la salade, des tranches de concombre et de la tranche de fromage, elle est de deux heures, alors que pour les pommes de terre frites, elle est seulement de sept minutes. Quant à celle prescrite à l'égard de la viande frite ou bien de la viande sautée, il y a également des prescriptions différentes fixées selon les cas. Lorsque le délai de conservation est dépassé, le signal automatique se fait entendre et les produits périmés doivent être alors jetés à la poubelle.

Cependant, ces règlements n'ont pas été appliquées sérieusement dans certains établissements McDonald's. Par exemple, un journaliste de la CCTV s'était rendu fin de l'année dernière dans la boutique McDonald's installée à Sanlitun, à Beijing, et il a remarqué que la durée de conservation d'ailes de poulets dans l'étuve a dépassé 1 heure 24 minutes et elles étaient restées dedans sans que personne s'en soucie. Les tranches de fromage qui ont été découpées vers l'aube et mises à côté depuis des heures ont été utilisées par la suite pour confectionner des hamburgers. D'autre part, pour ce qui est des confiseries, elles sont sans exception enveloppées d'un papier qui les recouvre comme un emballage portant sur lui une inscription de leur délai de vente. Mais, il a été constaté que les dates ont été rectifiées à la main. Parfois, pour les confiseries qui n'ont pas été vendues le jour même, le lendemain, on leur change l'enveloppe avec une nouvelle date de vente.

Un employé de McDonald's a dit qu'une fois que le délai de conservation expire, « il est prescrit la chose concernée doit être jeté à la poubelle, mais il est impossible de faire comme cela et aucune boutique McDonald's n'agira ainsi. Chacun fermera les yeux et feindra d'ignorer, car ce sera de l'argent qu'on jette et personne ne voudra perdre à ses dépens. Qu'est-ce qu'une règle ? Elle est quand même fixée et déterminée par nous qui sommes en droit de faire du laxisme.

Dès après la soirée d'hier, McDonald's a réagi immédiatement en répondant d'urgence : « Le groupe McDonald's Chine prend en considération la soirée et profite de cette occasion pour présenter sincèrement ses excuses aux consommateurs, et tout particulièrement à ses clients. Bien que ce soient des incidents isolés, mais ils ont provoqué une situation complètement inacceptable pour McDonald's, car elle va à l'encontre de ses normes de fonctionnement. C'est pourquoi nous procéderons sans retard à une sérieuse enquête et les personnes fautives seront sanctionnées sévèrement …… ».



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 16 mars
Principales nouvelles du 15 mars
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation
Des sessions pas comme les autres