Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 13.04.2012 10h15
Les citoyens et les internautes en Chine expriment leur soutien à la lutte gouvernementale contre les rumeurs en ligne

Les citoyens et internautes de Chine ont exprimé leur soutien aux mesures gouvernementales pour lutter contre les rumeurs en ligne.

La réalisatrice Cui Yali a appelé à des punitions plus sévères contre ces rumeurs. "Certaines rumeurs annoncées sur Internet pourraient susciter la panique publique, et provoquer des traumatismes sévères avec de sérieuses conséquences aux sentiments, à la réputation et à la vie de famille du peuple", a-t-elle souligné.

Une rumeur, après être répétée à plusieurs reprises, peut faire naître des préoccupations sérieuses chez les gens, a reconnu Zhang Haibo, un résident de Nanjing, capitale de la province du Jiangsu (est), et internaute assidu. "Non seulement une autodiscipline est nécessaire, mais les autorités doivent aussi s'efforcer de contrer les rumeurs conformément à la loi", a-t-il ajouté.

Shen Yi, un membre d'un Institut de l'Université Fudan, a appelé les professeurs et les étudiants à faire leur part en cessant la propagation de rumeurs. "Une déclaration en ligne est anonyme et libre, mais cela doit se faire de manière responsable", a dit Shen.

Zhou Wei, un professeur de droit de l'Université du Sichuan, a indiqué qu'un système d'enregistrement du nom réel des personnes pour des sites de microblogging était nécessaire, car cela rappellerait aux microbloggeurs qu'il faut communiquer des informations d'une manière plus prudente.

Zhang Fan, un citoyen de Chengdu, capitale de la province du Sichuan (sud-ouest) a marqué son accord pour ces commentaires. "Un enregistrement du nom réel des personnes est une mesure propice à l'établissement d'un environnement sain et ordonné sur Internet".

En octobre 2011, Kai-Fu Lee, fondateur d'une pépinière technique baptisée Innovation Works basée dans la capitale et Hu Yanping, directeur du centre des données de China Internet, une agence indépendante de contrôle sur le marché en ligne, ont conjointement initié une campagne sur le site populaire de microblogging Weibo.com, appelant les microbloggeurs à s'abstenir de propager des informations et des messages infondés.

Plus de 2,5 millions de microbloggeurs ont participé à cette campagne.


Agence de presse Xinhua 2012/04/13

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »
Commentateur du Quotidien du Peuple : soutenons fermement la juste décision du Comité central du PCC