Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.05.2012 14h00
Les internautes tournent en ridicule le règlement relatif aux billets de chemin de fer

Les autorités des chemins de fer chinois viennent de déclarer que les passagers qui auraient égaré leurs billets de train pourront bientôt demander à récupérer gratuitement les places réservées, mais les internautes ont tourné en ridicule la procédure, la qualifiant de « procédure la plus compliquée jamais vue ».

Le Ministère des Chemins de Fer a annoncé mercredi que, à compter du 10 mai, les voyageurs qui ont perdu leurs billets de train pourront se rendre aux guichets à la billetterie jusqu'à pas moins de 20 minutes avant l'arrêt du contrôle des billets, avec une pièce d'identité et certains renseignements sur les billets, et obtenir des billets de remplacement pour leurs sièges réservés.

Cependant, ils devront aussi payer pour ces billets de remplacement et ensuite obtenir un remboursement à la gare de destination dans les 24 heures suivant leur arrivée, a précisé le Ministère.

En outre, ils devront encore prendre contact avec le contrôleur du train lors de l'embarquement et obtenir un document de sa part afin de prouver que leur siège est « normalement utilisé ».

« Faute de quoi, certaines personnes pourraient abuser de cette mesure. Deux personnes pourraient par exemple monter à bord d'un train avec un billet qu'ils ont acheté et un billet de remplacement réédité », a déclaré un responsable des chemins de fer, qui a souhaité rester anonyme.

Un billet de remplacement coûtera 2 Yuans (32 cents).

Cette mesure est entrée en vigueur après que le public ait demandé l'amélioration du système de billetterie à nom réel du réseau ferroviaire.

Ce système, qui a pris effet sur tous les trains au début de l'année, a été adopté pour lutter contre les revendeurs de billets à la sauvette qui pullulent généralement pendant la vague de déplacements de la Nouvelle Année lunaire.

Mais les passagers se sont rapidement rendu compte que le système de billetterie à nom réel n'était pas comme ils l'attendaient.

Un des principaux défauts reproché au système est que les voyageurs qui ont perdu leurs billets doivent dépenser de l'argent pour en avoir un nouveau, et au lieu de récupérer le siège réservé, doivent prendre un autre train. Le système de billetterie a en effet été conçu pour permettre à chaque passager de n'acheter qu'un seul billet sur un train particulier à une date donnée, pour éviter les revendeurs à la sauvette.

Jeudi, les internautes avaient accueilli avec satisfaction la décision du Ministère. Mais certains se demandaient pourquoi elle était aussi incommode

« J'ai d'abord été heureux d'apprendre cette nouvelle », a dit une internaute de la Province de Zhejiang, du pseudo de « Hahaleier », sur Sina Weibo, la version chinoise de Twitter. « Mais ce système devait-il être si compliqué ? Sera-t-il possible d'obtenir un billet de remplacement juste avec ma pièce d'identité ?» a-t-elle demandé.

Certains internautes ont suggéré que le Ministère des Chemins de Fer améliore encore le système de de billetterie à nom réel pour le rendre aussi pratique que le système billetterie aérienne.

Le responsable des chemins de fer précédemment cité a déclaré que la solution actuelle a été adoptée en considération de « la gestion des billets », refusant de faire d'autres commentaires.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire