Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 11.05.2012 15h25
L'Indonésie et la Russie enquêtent sur l'accident d'un avion russe

Les enquêteurs indonésiens et russes ont ouvert une enquête sur le crash de l'avion russe Soukhoï super-jet 100 dans la région montagneuse de Java Ouest, a déclaré vendredi un enquêteur indonésien.

L'avion commercial transportant des hommes d'affaires russes, des représentants de l'ambassade de Russie à Jakarta et des journalistes, s'est écrasé mercredi lors d'un vol de promotion à la régence de Bogor, à Java occidental, en Indonésie.

"Les enquêteurs russes étaient sur les lieux de l'accident depuis ce matin (vendredi). Ils travailleront avec nos enquêteurs", a déclaré à Xinhua par téléphone Franswenas, un enquêteur du Comité indonésien sur la sécurité aérienne.

L'accident s'est produit lorsque l'avion a essayé de descendre de 10 000 pieds à 6 000 pieds près d'un petit aéroport de Bogor sur son chemin de retour à la base aérienne à Jakarta Est, a déclaré le porte-parole du ministère des Transports Bambang Ervan.

L'un des points importants de l'enquête consiste à savoir pourquoi l'avion est descendu à un niveau bas, considéré comme dangereux.

Un hélicoptère de la Force aérienne indonésienne a retrouvé l'épave de l'avion jeudi à 9h15, à une hauteur de 5 500 pieds, sur les pentes du Gunung Salak, une montagne de la régence de Bogor à Java occidental.

Les secouristes sont arrivés jeudi sur les lieux et n'ont trouvé aucun rescapé, a déclaré à Xinhua Gagah Prakoso, porte-parole de l'Agence nationale de recherche et de sauvetage.

Des images de l'épave ont montré que l'avion, avec 45 passagers et huit membres d'équipage à son bord, a été divisé en plusieurs petits morceaux.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale