Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 22.05.2012 07h56
Wu Ying condamnée à la peine de mort avec sursis

Le Tribunal populaire supérieur de la province du Zhejiang (est) a condamné lundi la femme d'affaires Wu Ying à la peine de mort, avec un sursis de deux ans, à l'issue d'un procès en appel.

Dans son jugement définitif, le tribunal ordonne également la saisie de tous les biens personnels de Wu Ying et prive cette dernière de ses droits politiques à vie.

En décembre 2009, Wu Ying, âgée de 31 ans et ancienne propriétaire du Bense Holding Group basé au Zhejiang, a été condamnée à la peine capitale par le Tribunal populaire intermédiaire de Jinhua pour avoir dépouillé des investisseurs de 380 millions de yuans (60,2 millions de dollars).

Elle a collecté 770 millions de yuans en promettant des rendements élevés à ses investisseurs entre mai 2005 et février 2007, a indiqué le tribunal intermédiaire. Elle possédait encore 380 millions de yuans ainsi qu'une large somme de créances non payées lorsque l'affaire a été découverte.

Le tribunal intermédiaire a déclaré que Wu Ying avait illégalement amassé cette fortune pour elle-même en fabriquant des faits, en cachant sciemment la vérité et en faisant miroiter aux investisseurs des rendements élevés.

Le Tribunal populaire supérieur du Zhejiang a maintenu la peine de mort le 18 janvier, mais la Cour populaire suprême a infirmé le verdict et renvoyé l'affaire devant le Tribunal populaire supérieur du Zhejiang pour un nouveau jugement le 20 avril.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »