Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 23.05.2012 14h36
Un avion de ligne américain dérouté en raison du comportement suspect d'une passagère française

Le vol 787 de la compagnie US Airways entre Paris et Charlotte (dans l'État de Caroline du Nord dans le sud-est des États-Unis) a été dérouté mardi en raison du comportement suspect d'une passagère, ont confirmé les autorités américaines.

L'avion, un Boeing 767 transportant 179 passagers et neuf membres d'équipage à son bord, s'est posé sans problème vers midi à l'Aéroport international de Bangor (BGR) dans l'État du Maine dans le nord-est des États-Unis, a rapporté la porte-parole d'US Airways Liz Landau, citée par les médias locaux.

L'avion a été dérouté car une passagère présentait un " comportement suspect", a déclaré dans un communiqué l' Administration américaine de la sécurité des transports (TSA).

"TSA est informée des informations selon lesquelles une passagère a présenté un comportement suspect lors du vol. Par mesure de précaution, le vol a été dérouté vers le BGR où il a été accueilli par les forces de l'ordre", indique le communiqué de TSA.

Le "comportement suspect" concernait une Française d'origine camerounaise qui a remis une note à un membre du personnel naviguant, affirmant avoir un appareil implanté dans le corps, selon le bureau de Peter King, président du comité parlementaire sur la sécurité intérieure.

Les médecins à bord ont examiné la femme mais sans trouver de signe de cicatrices ou d'opérations chirurgicales récentes. La femme, dont l'identité n'a pas été révélée, voyageait seule sans bagage enregistré, et devait rester aux États-Unis pour 10 jours, a ajouté le bureau.

Le commandement de la défense aérospatiale d'Amérique du Nord a indiqué que deux chasseurs F-15 avaient été appelés pour escorter l'avion jusqu'au BGR, où des agents locaux, nationaux et fédéraux ont ouvert une enquête sur l'incident. On ignore encore si qui que ce soit a été placé en détention.

Les services de lutte contre le terrorisme ont été mobilisés pour enquêter sur cet incident, mais il semble que celui-ci ne soit pas lié au terrorisme, selon un responsable.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »