Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 12.07.2012 16h46
L'Equateur aide à la reconstruction post-séisme d'Haïti

Le président équatorien Rafael Correa a déclaré mercredi que son pays désignerait 15 millions de dollars américains pour financer une équipe de maintien de la paix équatorienne qui aidera le peuple haïtien à reconstruire son pays, dévasté par un séisme.

"Dans la lutte pour surmonter les obstacles, si l'Equateur peut aider d'une certaine façon, vous pouvez compter sur nous sans condition," a dit M. Correa au président haïtien Michel Martelly lors de sa visite de deux jours en Equateur.

M. Correa a déploré la détresse d'Haïti et a exhorté les Haïtiens à surmonter les difficultés causées par le puissant tremblement de terre qui a démoli il y a deux ans une grande partie de Port-au-Prince, la capitale du pays.

Le tremblement de terre de magnitude 7.0, qui a causé une épidémie de choléra, a tué 222 570 Haïtiens et causé des dommages estimés à 7,9 milliards de dollars américains le 12 janvier 2010.

La dernière contribution de l'Equateur servira à financer un contingent équatorien de 66 membres, qui partirait pour Haïti vendredi et rejoindrait les casques bleus de l'ONU dans des opérations humanitaires, tels que des soins médicaux et la reconstruction de ponts, de routes et d'autoroutes.

Saluant le soutien de l'Equateur, M. Martelly a déclaré que les deux pays allaient commencer la deuxième phase du programme de coopération.

M. Correa et M. Martelly ont signé des accords de coopération concernant des programmes de sécurité sociale, en vertu desquels l'Equateur fournira à Haïti des conseils techniques pour aider les personnes handicapées et former des policiers haïtiens de haut rang.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire