Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 17.07.2012 08h06
La Chine renforcera la formation professionnelle pour les personnes handicapées

La Chine renforcera la formation professionnelle destinée aux personnes handicapées et favorisera leur insertion sociale à travers divers programmes de réinsertion, selon une circulaire conjointement publiée lundi par la Fédération nationale des Personnes handicapées et deux ministères.

Les agences gouvernementales concernées sont appelées dans la circulaire à subventionner les programmes de formation et à fournir gratuitement des renseignements et des services d'emploi aux personnes handicapées.

Les administrations territoriales sont également priées d'élaborer des projets de formation annuels ainsi qu'à moyen et à long terme. Ces projets doivent être basés sur le développement économique local et répondre aux besoins des personnes handicapées.

D'après les chiffres officiels, la Chine compte 85 millions de personnes handicapées.

La Chine s'est engagée dans son Plan d'Action national sur les droits de l'homme (2012-2015), publié par le bureau de l'information du Conseil des Affaires d'État, à déployer des efforts pour venir en aide aux personnes handicapées, améliorer la sécurité sociale et les services concernés et protéger leurs droits et leurs intérêts.

Dans le cadre du plan d'action, le pays va stabiliser et accroître l'emploi des personnes handicapées, avec un objectif de 800 000 créations de nouveaux postes d'ici 2015.

Au cours des cinq dernières années, la Chine a créé près de 1,8 million de nouveaux postes pour les personnes handicapées dans les zones urbaines et a garanti les moyens de subsistance de plus de 6,1 millions de personnes handicapées ayant des difficultés financières dans les zones rurales, a précisé le vice-président de la fédération Wang Xinxian.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire