Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 25.07.2012 14h55
Suspecté de diffuser des vidéos pédophiles, Youku est critiqué par les internautes

Récemment, Youku.com, le plus grand portail de vidéo en ligne de la Chine (code boursier à New York - YOKU) a été accusé par les internautes chinois de n'avoir aucune morale pour avoir diffusé des vidéos pédophiles. Ces derniers ont également reproché aux autorités compétentes d'avoir fermé les yeux sur la diffusion de ces vidéos.

Aujourd'hui, un internaute a écrit un post dans le forum Chinapic du site internet du Quotidien du Peuple pour demander à Youku.com s'il a encore une morale. Dans ce blog, cet internaute dont le pseudo est « 别逗了» (« Arrête ton char ! ») a posté nombre d'images capturées des vidéos diffusées par Youku.com et de la page de ce site. Toutes ces images nous montrent des corps nus d'enfants !

Selon l'auteur du blog, même le pseudo du diffuseur de ces vidéos nous rappelle la pornographie. Bien que le site ait mis ces vidéos dans les rubriques intitulées « Chaîne maternelle et infantile » ou « Show des bébés », ces 68 vidéos contiennent toutes des images de corps et de gros plans des parties intimes.

Et le diffuseur a même choisi des expressions provocatrices, par exemple « bain des petites filles » « toutes nues » et « sans floutage », comme titres pour attirer les internautes. Ce qui nous étonne, c'est que les éditeurs de Youku.com ont collecté une centaine de vidéos suspectées de diffuser de la pédophilie et les ont postées sur leur site !

Dans ces vidéos, plusieurs jeunnes filles ont même été maquillées et filmées dans différentes scènes. Des internautes doutent que ces vidéos aient été filmées et diffusées sciemment par quelqu'un.

« Cela me fait de la peine de voir dans ces vidéos les visages souriants de ces enfants, a dit « Arrête ton char ! », chacune de ces vidéos a été cliquée et vue par des centaines de milliers d'internautes. Beaucoup d'entre eux ont posté des commentaires derrière ces vidéos pour exprimer leur colère et leurs reproches envers l'auteur et le diffuseur qui ne respectent pas la vie privée des enfants et diffusent de la pornographie. J'espère que les autorités compétentes pourront prendre cette affaire au sérieux ».

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10]
[11]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 25 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam