Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 02.08.2012 08h42
« Made in China »: où est le problème ?

Les uniformes Ralph Lauren de la délégation américaine ont été fabriqués en Chine. De quoi provoquer de nombreuses réactions outre-Atlantique en période préélectorale.

Les tenues des 530 athlètes de la délégation américaine préoccupent la classe politique. Comme en 2008 et en 2010, c'est Ralph Lauren qui a été chargé d'habiller la «Team USA», créant en particulier les costumes de la cérémonie d'ouverture et de clôture des Jeux. Le chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid, n'a pas mâché ses mots, appelant à « mettre les uniformes en tas pour les brûler ». Chuck Schumer, sénateur démocrate de New York, a également lancé: «Nos athlètes olympiques ne s'entraînent pas toute leur vie durant pour finir dans des tenues réalisées en Chine.» Mais pourquoi le fait que les vêtements ont été fabriqués en Chine pose-t-il problème?

Selon un article de l'agence de presse Xinhua, l'esprit olympique, qui n'a rien à voir avec la politique, préconise la compréhension mutuelle et le fair-play; faire de ces uniformes un outil politique relève, de la part de ces politiciens, d'un nationalisme étroit et ignorant, en complète contradiction avec l'esprit olympique originel. L'agence chinoise conclu: «Si quelque chose doit être brûlé, c'est bel et bien l'hypocrisie de la politique américaine.»

La Chine et les États-Unis sont d'ailleurs d'importants partenaires commerciaux, le volume de ce commerce bilatéral ayant dépassé les 440 milliards de dollars US en 2011.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 1er août
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam