Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 03.08.2012 17h48
La police chinoise sur les microblogs

Des millions de fans suivent les microblogs de la police

Les autorités de la sécurité publique sont les plus influents de tous les ministères ayant des microblogs sur Sina Weibo (le twitter chinois), selon une récente analyse.

Les autorités du pays ont commencé à ouvrir des comptes Sina il y a deux ans et il ya maintenant 25,866 microblogs officiels, 8583 d'entre eux administré par les autorités policières.

Selon un nouveau rapport de Sina, quatre microblogs de sécurité publique sont sur la liste des 10 microblogs du gouvernement ayant le plus de partisans.

«Le travail effectué par les autorités de la sécurité publique est étroitement liée à la vie quotidienne des gens", a déclaré Shan Xuegang, un expert sur les médias sociaux qui a travaillé sur le rapport d'analyse.

Shan est un chercheur sur le site du Quotidien du Peuple, le journal phare du parti communiste.

"C'est pourquoi leurs microblogs pouvent attirer une grande attention et attirer de nombreux adeptes."

Au cours de la forte tempête de pluie et des inondations du 21 juillet, la police de Beijing a publié des mises à jour constantes sur son microblog sur l'état des routes et les efforts de sauvetage.

Zhao Feng, un agent de la publicité du bureau de la sécurité publique qui gère le compte, a reçu des centaines de milliers de messages des résidents demandant à la police de l'aide, ainsi que des informations sur les endroits les plus durement touchés par les averses.

«Cette nuit là, Nous avons posté 59 messages sur le Sina nuit-là, dans le but d'informer le public sur l'état du trafic et de la situation des sauvetages», a-t-il dit, ajoutant que les 110 policiers du service hotline ont reçu plus de 8.000 appels ce soir-là, provoquant un encombrement de la ligne.

Mais, c'est le microblog qui a été en mesure d'envoyer des informations importantes et qui n'a pas été affecté par la pluie, aidant les résidents et la police, a confié Zhao.

"Nous avons donné des information pour les secours aux différents départements de notre bureau, visant à intégrer les ressources de la police et apporter aux résidents l'aide nécessaires», a-t-il souligné.

Cinq agents de police travaillent actuellement sur le microblog du bureau, qui a été lancé en Août 2010 et qui maintenant compte près de 3,5 millions de fidèles.

"Nous invitons souvent des fans à venir nous rencontrer directement, en espérant qu'ils puissent nous donner des suggestions et aussi pour mieux comprendre notre travail», a ajouté Zhao.

Les départements de la sécurité publique dans d'autres villes ont également créé leurs propres réseaux pour améliorer la communication avec les résidents.

Dim. Haidong, un agent responsable du microblog du bureau de la sécurité publique de Jinan dans la province du Shandong, a déclaré que le bureau avait mis en place une équipe d'agents spécialisés dans divers domaines pour résoudre les différents problèmes rencontrés. "Bien que nous ayons seulement quatre officiers à temps partiel pour mettre à jour le microblog, nous sommes en mesure de résoudre les problèmes en temps opportun », a-t-il expliqué, ajoutant qu'ils ont invité des officiers supérieurs de la police et des experts en matière de lutte contre les incendies et des lois à rejoindre le groupe.

"Nous ne nous focalisons pas sur le nombre d'adeptes. Nous nous concentrons davantage sur le problème des résidents pour pouvoir les régler d'une manière efficace", a-t-il dit.

Contrairement aux microblogs de la police de Beijing et de Jinan, qui sont administrés par des fonctionnaires de police du département de la publicité, le microblog de la police de Guangzhou est géré par des policiers dans la salle de commande centrale, où ils peuvent directement mobilisés les agents.

Pendant ce temps, 4,973 policiers du pays utilisent leurs comptes privés Sina Weibo pour interagir avec les résidents de leurs juridictions. Soit environ un quart des microblogs utilisés par fonctionnaires chinois en leur nom propre, indique le rapport.

Un total de 19 155 fonctionnaires chinois ont leurs propres comptes sur Sina Weibo.

Luo Jian, 38 ans, un officier de police du district de Fengtai à Beijing, a près de 7.500 fans sur son microblog qui a été créé cette année le 8 janvier.

«J'aime essayer de nouvelles choses», a-t-il dit. "J'ai trouvé que la popularité du microblog permet une large diffusion, alors j'ai décidé d'ouvrir un compte, pour transmettre des informations de sécurité aux résidents.

"Je poste sur le blog des règlements qui ont un lien avec la vie des résidents et j'espère que j'apporte une aide, car de cette manière, plus de personnes peuvent connaîtres ces informations," a-t-il dit.

Cependant, pour Wang Yibo, un agent de police qui gère le microblog de la police ferroviaire de Shanghai, il y a un manque d'investissement dans le blog et parfois pour les mises à jour il faut attendre le lendemain en raison d'une pénurie de personnel.

"Si des résidents ont a signalé des cas d'urgences,c'est mieux d'appeler directement la police," a reconnu Wang, ajoutant que les gens peuvent dire ce qui s'est exactement passé au téléphone, mais le fait qu'on ne puisse écrire que 140 mots pour posté un message sur le microblog, cela est trop court pour expliquer clairement la situation à la police.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 3 août
Les Etats-Unis s'intéressent à l'Afrique, et cette fois c'est vrai…
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis