Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 07.08.2012 11h32
Un comté tibétain s'ouvre au monde grâce aux micro-blogs
Le Comté de Zayu

Le Comté de Zayu, situé dans la Région Autonome du Tibet, dans le Sud-ouest de la Chine, a réussi à se connecter avec des touristes du monde entier malgré son enclavement, grâce à la magie du micro-blogging.
Wang Ruizhi, un responsable du gouvernement local du village de Zhala, situé dans ce comté, a ouvert un compte au nom du village sur Sina Weibo, le site de micro-blogging le plus populaire de Chine, en 2011. depuis lors, dit-il, il l'a mis à jour quotidiennement, postant des informations sur les activités, la météo et le tourisme dans son village.

Ni Yong, Secrétaire adjoint du Parti du comté, lui a emboîté le pas et s'est inspiré des efforts de M. Wang pour faire la promotion de son village, et il s'est efforcé d'encourager les autres villages à créer leur propre présence en ligne. A ce jour, 15 des 96 villages du comté ont ouvert un compte sur Sina Weibo, selon M. Ni.
« Même si les routes et les trains n'arrivent pas à Zayu, nous devons diffuser des informations sur le comté », a t-il dit.

Car en effet, le terrain difficile du comté est souvent cause de perturbations des transports, et il arrive même que la neige bloque les habitants chez eux. C'est dire donc si les comptes Weibo des villages sont particulièrement utiles pour aider le comté à maintenir le contact avec le monde extérieur, dit M. Ni.

Les responsables de villages ont reçu pour mission de tenir à jour les comptes Weibo. Le Département Communication du comté demande au minimum dix posts par mois et par compte de village, selon Jampa Yudron, Directeur adjoint de ce service.

« Weibo peut nous aider à présenter le travail que nous avons accompli, de même que partager les informations et les ressources pour attirer les investisseurs et les touristes », dit M. Yudron.

Zhala est situé à deux jours de route de la capitale du Tibet, Lhasa. Et bien que les noix, les pêches et autres produits agricoles récoltés à Zhala pourraient être vendus et rapporter de jolies sommes à la ville, les infrastructures de transport médiocres empêchent les agriculteurs de vendre leurs produits ailleurs.
« Ce que je souhaite le plus, c'est aider les habitants locaux à vendre leurs produits grâce à Weibo », dit M. Wang.

Mais si les comptes de micro-blogs ont permi au Comté de Zayu de faire entendre sa voix, ils lui ont aussi permis d'entendre la voix des autres. M. Wang se souvient ainsi d'un utilisateur de Weibo dont le nom d'utilisateur était Ye Zihang Henry, qui l'a contacté en mai pour lui poser des questions sur des dons de vêtements et de nourriture en faveur des habitants locaux. M. Wang a donné une adresse à cet utilisateur, et le 19 juin dernier, il a reçu un colis contenant les dons en question.

« Avoir vu les sourires sur les visages de ces Tibétains, jeunes et vieux qand ils ont reçu la nourriture et les vêtements m'a rendu heureux. Je retournerai au Tibet et j'irai visiter Zayu si j'en ai la chance », a commenté M. Ye au sujet d'une photo mise en ligne par M. Wang sur le compte Weibo du village.

Selon M. Ni, mes micro-blogs du comté permettront aux villageois d'avoir un aperçu du monde extérieur
« Je peux obtenir des informations sur les autres villages par l'entremise des textes et des photos qu'ils mettent en ligne. Les autres membres du personnel peuvent quant à eux communiquer directement entre eux grâce aux messages et aux commentaires privés », dit M. Ni.

Wei Zejun, un autre responsable du Département Communication du Comté de Zayu, a également précisé que les habitants du comté réussissent à rester en contact avec les micro-blogs grâce aux réseaux de leurs téléphones, car les réseaux conventionnels n'ont pas encore atteint le comté.

« En fait, les habitants locaux ne savent pas grand chose de Weibo. Nous enverrons des responsables de village pour leur apprendre comment utiliser Weibo et les aider à comprendre les politiques locales », a ajouté M. Ni.

Jin Jianbin, Professeur à l'Université Tsinghua, estime pour sa part que les micro-blogs ont joué un rôle significatif pour faciliter la communication et les échanges entre les villages de Zayu et d'autres secteurs.
De son côté, M. Jin pense que le Gouvernement local devrait demander davantage de soutien pour développer l'alphabétisation au sein des habitants du comté, afin de les aider à mieux comprendre les micro-blogs.

[1] [2] [3] [4] [5]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 6 août
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...
Les Etats-Unis s'intéressent à l'Afrique, et cette fois c'est vrai…