Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 14.08.2012 13h31
Quand « Le Monde » fait involontairement de la (mauvaise) publicité au Quotidien du Peuple en Ligne...

Chaque jour, avant de commencer mon travail, et quand je l'ai fini aussi, je jette un oeil sur la Toile française pour voir ce qui s'y dit, en bien ou en mal, de la Chine. Les sites et les blogs, ce n'est pas ce qui manque, ils sont plus ou moins bien faits et plus ou moins sérieux et intéressants ; il y en a au moins deux, dans les grands médias français, qui méritent votre attention, celui d'Arnaud de la Grange sur le Figaro, et celui de Brice Pedroletti sur le Monde. Deux blogs intéressants qui permettent au lecteur français de voir la Chine à travers les yeux de journalistes installés sur place, et au lecteur chinois francophone de voir comment les journalistes français voient la Chine et comment les lecteurs français réagissent. Allez-y, soyez curieux et jetez y un oeil, cela d'autant plus que ces deux journalistes sont des gens sérieux et reconnus au sein de leur profession.

Mais, toujours en vertu du principe du « qui aime bien châtie bien », qu'il me soit permis de taper -respectueusement s'entend- sur les doigts de Brice Pedroletti... vouloir informer les lecteurs, c'est bien. C'est son travail et il le fait bien, mais attention tout de même à ne pas laisser croire -involontairement cela ne fait guère de doute- à certaines personnes moins bien intentionnées ou moins bien informées que lui des choses qui ne sont pas vraies. Qu'est-ce que j'entends par là ? Oh, un petit rien, une bêtise, comme disait la chanson. Dans son post daté du 12 août dernier, et intitulé « JO : un commentaire homophobe à la TV déclenche la polémique » figure une capture d'écran montrant la « coupable » de ces propos douteux, à la mine fort agréable soit dit en passant.

Pas de quoi réagir et écrire un article sur ce post me direz-vous. Non ? Si... car il s'avère que sur la photo de la demoiselle en question figure en deux endroits... je vous le donne en mille ! Le logo de notre entreprise. Le tout bien sûr sans explications, ce qui pourrait laisser croire à certaines personnes mal intentionnées ou mal renseignées, ou même tout simplement de bonne foi, que cette Zhang Mengmeng travaille aussi pour nous. Et comme Brice Pedroletti finit son entrefilet en disant « Selon les médias chinois, ni la présentatrice, ni CCTV n'ont encore réagi », certains pourraient croire de bonne foi encore que le Quotidien du Peuple en Ligne cautionne aussi ce genre de propos. Les internautes chinois savent fort bien ce qu'il en est, mais pas forcément les lecteurs du Monde. Il eût été bon de préciser -je vais le faire pour Brice Pedroletti- que cette photo ne veut pas dire que cette demoiselle travaille pour le Quotidien du Peuple en Ligne, et encore moins que notre site cautionne ses propos, qui n'engagent qu'elle. En fait, cette photo a été prise lors d'une visite dans nos locaux, comme le font tant de célébrités chinoises ou d'ambassadeurs étrangers.

On dit souvent que tout journaliste se doit de citer ses sources, il eût été bon que Brice Pedroletti, qui n'est pas un novice, en fasse de même quant à ce genre de document, qui peut induire en erreur certains lecteurs et laisser penser que le Quotidien du Peuple en Ligne est ce qu'il n'est en aucune façon. Trop de médias et de lecteurs français et occidentaux sont ravis de pouvoir tomber à bras raccourcis sur la Chine pour une raison ou pour une autre pour qu'on ne souligne pas ce genre d'erreur, même involontaire ou de bonne foi. A quelque chose malheur est bon diront certains, cela permet de faire connaître le blog Chine du Monde ici, et de faire connaître l'existence du Quotidien du Peuple en Ligne aux lecteurs français. Mais avouez tout de même qu'il y a des publicités dont on se passerait volontiers...




Laurent Devaux

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 13 août
Le "roi des anneaux" termine sa carrière sur un goût amer
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...