Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 15.08.2012 15h50
Se prosterner, quelle culture d'entreprise !

Un internaute se plaint de son patron qui a demandé à ses employés de se prosterner en frappant le sol du front durant une réunion de l'entreprise, tout en chantant « Merci à l'entreprise qui me permet de survivre » « Merci à l'entreprise qui me donne du pain », etc. Même les ouvriers qui travaillent sur les chantiers ont été contraints d'assister à la réunion, par peur d'une amende de 3 000 RMB en cas d'absence. Selon le patron, il s'agissait de la « culture d'entreprise » !

Selon un travailleur anonyme, un message lui a été envoyé en juin, disant qu'il devrait participer à la réunion annuelle de l'entreprise « Squarraw Design » (une entreprise de décoration intérieure) qui se tiendrait dans le stade d'une université à Harbin, dans la province du Heilongjiang. « Mon chef d'équipe m'a dit que notre présence était obligatoire et qu'en cas d'absence, nous aurions une amende de 3 000 yuans chacun. » Selon ce travailleur, ils travaillent comme sous-traitants pour l'entreprise Squarraw Design. Cette dernière possède un dépôt d'argent du chef d'équipe. En cas d'absence, les amendes seront directement déduites du dépôt.

« Les employés portaient des uniformes identiques et se sont bien alignés tout en chantant ‘Merci à Squarrow qui me permet de survivre...', c'était extrêmement effrayant ! » a dit le travailleur, « Ils devaient faire des répétitions. »

Selon une vidéo enregistrée par ce travailleur, un groupe d'employés portant des uniformes rouges est entré dans le stade au son de la musique. On a entendu ensuite la voix de l'hôte « Prosternez-vous ! » avant de voir les employés s'agenouiller et frapper le sol du front tout en chantant des louanges. Après les applaudissements, le groupe est sorti du stade et un deuxième est entré pour faire la même chose.

Selon l'internaute, sauf les sous-traitants, tous les employés de l'entreprise étaient obligés de se prosterner, y compris le vice président. « J'étais très fâché de voir ça. Je ne peux accepter de faire ça que devant mes parents. » a-t-il dit, « Que diront-ils à leurs parents après l'événement ? Quelle honte ! »

Un responsable de l'entreprise Squarrow Design a déclaré le 13 août qu'ils avaient en fait organisé une réunion à laquelle tous les employés ont participé. Selon lui, il s'agit de leur culture d'entreprise de faire se prosterner les employés pour exprimer leur affection pour l'entreprise. Les employés l'ont fait volontiers et ont été entraînés pour ça pendant plus de deux mois. Cependant, il a nié l'histoire de l'amende de 3000 yuans. «Il n' y a pas cette stipulation chez nous » a-t-il ajouté.

[1] [2] [3]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 13 août
Le "roi des anneaux" termine sa carrière sur un goût amer
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...