Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 22.08.2012 10h26
Coca-Cola tombe en bas de la liste de satisfaction des boissons en Chine

A la suite de toute une série de scandales liés à la qualité, Coca-Cola a perdu une bonne partie de la confiance des consommateurs chinois. C'est ainsi que la Radio Nationale de Chine a rapporté lundi que cette marque était tombée en bas de la liste de satisfaction des boissons non alcoolisées en Chine.

Coca-Cola a obtenu la note la plus faible parmi les douze marques de boissons non alcoolisées vendues en Chine, dans l'enquête menée par l'Association Chinoise pour la Qualité, une association de consommateurs à but non lucratif, alors qu'elle était encore sixième en 2010 sur cette même liste.

En tête de liste figurent aujourd'hui deux marques chinoises, Wahaha et Jiaduobao, qui produisent essentiellement de l'eau purifiée et des thés aux herbes.
L'enquête a également montré que les consommateurs chinois font davantage attention à la qualité des produits.

En avril de cette année, il était apparu que des produits Coca-Cola fabriqués dans son usine d'embouteillage du Shanxi avaient été contaminés par du chlore.

Et un peu plus tôt encore en mars, on avait appris que le Centre pour la Science dans l'Intérêt Public, un groupe de consommateurs américain, avait accusé Coca-Cola d'utiliser des niveaux « dangereux » d'un produit chimique carcinogène pour fabriquer le caramel destiné à colorer ses boissons non alcoolisées.




News we recommend

« Back to Future » par Irina Werning Le premier mariage homosexuel bouddhiste à Taiwan   Les animaux dormeurs
Qipao 2.0   Retour à la maison après quatre ans d'exil pour les pandas du Sichuan Les Chinois adorent les échasses!
L'industrie de la beauté en Chine profite d'une cure de jouvence Yu Wenxia : Miss China sacrée Miss Monde 2012 Plus de 2700 jeunes femmes veulent épouser un milliardaire



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale