Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 29.08.2012 08h55
Dix Vietnamiennes jugées pour avoir tenté de faire entrer illégalement des enfants en Chine

Vingt-quatre prévenus, dont dix femmes vietnamiennes, sont passés en jugement lundi dans un tribunal dans le sud de la Chine pour trafic d'enfants à la frontière sino-vietnamienne, ont annoncé mardi des responsables locaux.

Les accusés sont des membres d'un réseau de trafic d'êtres humains qui ont acheté plus de 20 nourrissons au Vietnam, les ont fait entrer illégalement en Chine afin de les revendre à des familles chinoises entre le 2 juin et le 15 juillet de l'année dernière, ont indiqué des responsables.

Le tribunal intermédiaire de Fangchenggang n'a pas prononcé son verdict lors de la séance de lundi.

Fangchenggang est une ville qui partage la frontière avec la ville vietnamienne de Mong Cai. La police chinoise a démantelé le réseau et arrêté ses membres en juillet 2011.

Selon le Code pénal chinois, le trafic de plus de trois enfants est puni par une peine d'emprisonnement allant de dix ans à la perpétuité. Si l'infraction est grave, l'accusé peut être condamné à la peine capitale.

Ces dernières années, la Chine a adopté une position ferme sur le trafic et a lancé de multiples campagnes de répression. Selon des données officielles, la police du pays a sauvé l'année dernière 8 660 enfants et 15 458 femmes enlevés après avoir démantelé 3 195 réseaux de trafic d'êtres humains.






News we recommend

Le grand et son petit Des photos inédites de Marilyn Monroe publiées par le magazine LIFE   Les robes courtes de la première dame de Corée du Nord soufflent un vent de mode dans son pays
Le passage du mur du son en images   Coca-Cola tombe en bas de la liste de satisfaction des boissons en Chine Emeutes en France : après Amiens, où ?
Kaka : retour à la case départ ? Le monde compterait 70 millions d'asexués Ne pas se marier avant 30 ans !



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?