Le Flash

Exercice pour la flotte Beihai de la marine de l'APL sur la mer Jaune Wu Bangguo commence sa visite en Iran pour promouvoir les relations bilatérales Semaine de mode de New York: défilé Tadashi Shoji Le Premier ministre chinois appelle à l'égalité de l'éducation La police chinoise appelée à maintenir la stabilité sociale avant l'ouverture prochaine du 18e Congrès national du PCC Des dirigeants chinois appellent à des efforts immédiats d'aide aux sinistrés des séismes dans le sud-ouest du pays Le PM chinois appelle à des efforts rapides et sans relâche pour sauver les survivants du séisme Le président et le PM chinois appellent à améliorer la qualité et l'égalité sur l'éducation Séisme: le président chinois appelle à des efforts d'aide immédiats pour la zone sinistrée M. Hu rencontre le président honoraire du KMT sur les relations des deux côtés du Détroit Le dirigeant de Taiwan inspecte l'îlot de Pengjia Un dirigeant du PCC met l'accent sur la stabilité à la veille du congrès national Hu réitère la position chinoise sur les relations avec le Japon et les îles Diaoyu La Chine invite les membres de l'APEC à renforcer l'intégration économique régionale Jeux paralympiques de Londres: tableau des médailles Ouverture du 14e championnat d'Afrique de karaté à Rabat Paralympiques-Chine: 90 médailles d'or, record historique Tennis/US Open: Andy Murray qualifié pour la finale Irak: plusieurs attaques dimanche à travers le pays, 52 morts (PAPIER GENERAL) US Open: Novak Djokovic qualifié en demi-finales

Beijing  Très nuageux~nuageux  27℃~20℃  City Forecast
Français>>Vie Sociale

Des chevaux d'une espèce menacée relâchés dans la nature

Mise à jour 10.09.2012 13h16

Des chevaux de Przewalski en captivité sont libérés dans la nature, jeudi à Dunhuang, Province du Gansu. Zhang Yongsheng / pour le China Daily

Un troupeau de 21 chevaux de Przewalski, une espèce très menacée, a été relâché jeudi dans la Réserve Naturelle Nationale de Dunhuang, dans la Province du Gansu, dans le Nord-ouest du pays, dans le cadre des efforts faits pour renforcer le nombre de ces animaux dans la nature.

Cette libération fait suite à un essai réussi de sept autres chevaux, qui avaient été relâchés dans le même secteur en 2010.

« Pour l’heure, tout se passe bien. Tous les chevaux se sont adaptés à leur nouvel environnement et aucun n’a de problèmes de santé », a dit Sun Zhicheng, un responsable de la réserve naturelle.

Les chevaux ont subi une batterie d’examens physiques quand ils sont arrivés à Dunhuang mardi, après avoir voyagé pendant plus de dix heures par route depuis Wuwei, dans le Gansu, a-t-il précisé.

Le cheval de Przewalski, avec son corps trapu et son encolure courte, est la seule véritable espèce vivante de cheval sauvage. Cette espèce rare, auparavant commune en Eurasie, a été vue pour la dernière fois à l’état sauvage en 1969. Le déclin du nombre de ses représentants a été mis sur le compte de l’activité humaine.

À l'heure actuelle, il y a plus de 1 000 chevaux de Przewalski dans les zoos du monde entier. Dans les années 1980, la Chine a réintroduit ce cheval en provenance de pays étrangers, comme les États-Unis et l’Allemagne, selon le Centre la protection des animaux en péril du Gansu, qui dépend de l'Administration forestière d'Etat.

Dans les années 1980, le nombre de chevaux de Przewalski captifs dans le centre n'était que de 18, il y a en a 75 aujourd’hui, y compris les 21 retournés à l'état sauvage.

Environ 300 chevaux ce type sont désormais également tenus en captivité dans le Gansu et la Région Autonome ouïgoure du Xinjiang voisine, selon le centre.

« Nous avons pris pleinement en considération la reproduction future des chevaux. Parmi les 21 chevaux libérés il y a quatre mâles, huit femelles et neuf immatures », a déclaré Zhao Chongxue, directeur adjoint du centre.

« J’ai toute confiance en la survie des 21 chevaux à l'état sauvage, car la précédente libération expérimentale de sept chevaux en 2010 a été un succès. Aujourd'hui, la totalité de ces sept chevaux sont dans la nature, sains et forts, et un petit poulain est même né en juillet », a-t-il dit.

Mais les professionnels craignent que la diminution de la quantité d'eau dans la réserve naturelle, due à des années d'exploitation de l'eau souterraine, puisse constituer une menace pour les chevaux vivant à l'état sauvage.

« Nous avons creusé 10 nouveaux puits cette année pour répondre aux besoins de ces chevaux et brisé la glace en hiver pour assurer leur approvisionnement en eau », a dit M. Sun.

À l'heure actuelle, la survie de ce très ancien cheval et le taux de reproduction dans la nature ne sont pas élevés, a indiqué Sun Quanhui, un responsable de la Société mondiale pour la protection des animaux, dont le siège est à Londres.

« Une longue captivité et des liens de sang plutôt étroits entre les chevaux retournés à l'état sauvage a fait qu'il n'est pas facile pour eux de survivre pendant une longue période. Jusqu'à présent, il n'existe pas de population stable de chevaux de Przewalski dans la nature, où que ce soit dans le monde », a-t-il dit.

D'autres pays, comme la Russie et la Mongolie, s’efforcent également de rendre ces chevaux à l'état sauvage, a-t-il ajouté.

« Bien que les chevaux soient précieux, ils n'ont jusqu'à présent pas attiré autant d'attention que les pandas en Chine. La Chine a besoin d’apporter davantage de soutien pour tenter de sauver cette espèce de chevaux rares », a-t-il dit.





News we recommend

Les 10 plus célèbres en-cas de Pékin Paris et les Parisiens sous l'objectif d'un photographe français   En 2050, les étrangers seront-ils des travailleurs migrants en Chine ?
Mao et le mystérieux banquet d'Etat chinois   Une cérémonie de mariage chinois à l'ancienne Le J-10, chasseur chinois de troisieme génération
La soeur de la Joconde au Louvre Une bande dessinée pour témoigner de la croissance d'un enfant Les « morts » anormales des ponts en Chine








Source: le Quotidien du Peuple en ligne

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales