Flash :

Un projet de loi sur la protection de l'environnement vivement critiqué Un drapeau national sur « la première plage rouge du monde » Les langues et dialectes en voie de disparition vont être préservés pour la postérité Un chat qui louche, nouvelle star du web Une expérience spatiale japonaise retardée par des débris orbitaux L'armée de l'air chinoise teste ses pilotes Chine : célébrations à l'occasion du Mois de l'Unité ethnique et de la Fête nationale au Tibet Togo/football : le ministère des Sports donne son quitus à l'ouverture d'un centre sport-études à Bassar Togo/football : Les juniors du Togo dimanche à Porto Novo pour affronter leurs homologues du Bénin Des chasseurs J-15 sur le porte-avions chinois "Liaoning" ? CICR : de plus en plus de déplacés et de blessés de guerre en RDC Un vice-PM chinois appelle à améliorer le travail concernant l'allocation de subsistance RDC: Le gouvernement s'engage à accroître la desserte en eau potable de 27% à 40% à l'horizon 2016 L'insertion socioprofessionnelle des sourds-muets est un véritable défi en Guinée Le brise-glace chinois Xuelong achève son expédition en Arctique La police chinoise se dote d'une adresse électronique pour recevoir des informations sur les suspects en fuite Côte d'Ivoire : les autorités préfectorales impliquées dans la lutte contre le travail des enfants Création à Rabat du Réseau des établissements d'enseignement vétérinaire de la Méditerranée La Chine peut jouer un rôle plus grand pour la sécurité alimentaire(FAO) La situation de sécurité publique reste difficile pour les habitants d'Afrique du Sud : enquête

Beijing  Ensoleillé  22℃~11℃  City Forecast
Français>>Société

Un différend de «démolition illégale» fait un mort

Mise à jour 28.09.2012 15h39

Un policier a abattu vendredi un homme suite à une querelle, certains médias dénoncent une affaire de "démolition illégale forcée» dans le nord-est de la Chine.

Une équipe d'enquête établi par la ville de Panjin, dans la province du Liaoning, a déterminé samedi que le geste du policier, Zhang Yan, qui a utilisé son arme, était justifié. L'équipe a découvert que l'homme qui a été tué, Wang Shujie, 36 ans , a eu recours à la violence en tentant d'empêcher la police d'exercer leurs fonctions.

«L'officier qui a fait usage de son arme est en conformité avec la loi», a indiqué l'équipe.

Mais le Quotidien du Peuple a présumé sur son blog micro dimanche que le gouvernement local était à l’initiative d’une démolition illégale forcée.
Aucun accord de compensation n’avait été conclu avec les villageois et aucun tribunal local n’avait approuvé la démolition, selon le journal.

Dans un règlement révisé en janvier 2011, le Conseil d'Etat estime que les gouvernements locaux, à moins qu'un tribunal approuve au préalable leurs plans de démolition, doivent obtenir le consentement des résidents avant de mettre à exécution leur droit administratif pour démolir des maisons.

Le journal a également demandé à la province de mettre en place une équipe indépendante afin de réexaminer la question, affirmant que les résultats publiés par le gouvernement de Panjin ne sont pas convaincants au yeux des résidents.

Selon un communiqué du gouvernement de Panjin, cinq employés d'une entreprise de services publics locaux ont conduit deux pelles mécaniques, vendredi matin, sur le site d'un projet de logements dans le village de Ershili dans le quartier Xinglongtai. Sur leur chemin, ils ont été arrêtés par Wang, père de deux enfants et trois de ses proches.

Wang a expliqué que la maison de sa famille allait être affectée par la démolition et qu'il n'était pas satisfait de la somme d'argent offerte en compensation. Selon le communiqué, Wang et ses parents auraient essayé de garder les employés en dehors du site pour les arroser d’essence.

Après avoir reçu un rapport sur les actions de Wang, Zhang, qui travaille dans une station locale de sécurité publique, s’est précipité avec un collègue sur place.

Wang et ses parents ont empêché les agents d'intervenir et ont attaqué les employés et les dirigeants à l’aide de haches et de faucilles.

Zhang a répondu en libérant du gaz poivré et tiré un coup de semonce. Zhang a appelé trois autres officiers à la rescousse, mais, après leur arrivée, ils ont découvert qu'ils ne pourraient toujours pas ramener le calme.

Pendant le combat, le père de Wang a frappé Zhang à la paume gauche et au poignet gauche, causant de graves blessures et l’agent a répondu par quelques coups de feu d'avertissement, selon le communiqué. Wang a alors essayé de prendre le pistolet de l'officier et a été touché à la jambe gauche.

En voyant son père blessé, Wang, qui avait versé de l'essence sur ses vêtements, s’est immolé et a tenté de se jeter sur Zhang, dont les vêtements avaient également été aspergé avec de l'essence. Zhang estimant que sa vie était en danger, a tiré sur Wang, a indiqué le communiqué
.
Le personnel médical qui est est arrivé plus tard sur les lieux a confirmé le décès de Wang.

Un des proches de Wang, qui s’est exprimé sous le couvert de l’anonymat, a déclaré qu’il n'était pas d'accord avec le compte rendu officiel des autorités.

«Le corps de Wang a été incinéré», at-il dit. «Ses parents sont à l'hôpital, et nous ne pouvons pas les approcher, que ça soit sa femme ou son frère».

Un résident qui a refusé de donner son identité a expliqué aux Nouvelles de Beijing, que dimanche près de 100 personnes, dont certains conduisant des pelles mécaniques, étaient venues sur les terres agricoles de la famille de Wang pour aplatir les cultures et faire place à la construction.

Une lutte semblable a éclaté l'année dernière dans le quartier de Xinglongtai.

En mai 2011, un résident a grièvement blessé deux personnes qui, selon les rapports, ont été engagés par le gouvernement du district pour user de la force afin de démolir une maison que le résident louait.

Les autorités provinciales ont déclaré que l'incident a entraîné la démolition illégale par l'administration du district de maisons de location.

Huit fonctionnaires, y compris le directeur du district, ont reçu des sanctions disciplinaires et administratives pour leur rôle dans l'incident. Plusieurs personnes ont également été arrêtées pour avoir intimidé les résidents par la force pour démolir les maisons qu'ils avaient loué.

News we recommend

La légende des sirènes du Silver Springs Park Un Popeye le Marin à l'égyptienne avec des bras de 79 cm de circonférence…   Des photos dénudées de Kate: pourquoi la presse française est-elle allée aussi loin ?
Kate Middleton est-elle enceinte ?   Fonte record de la banquise de la Mer Arctique Le kung-fu chinois : mythe ou numéro d' hypnose ?
Polémiques autour d'Airbus A380 : « Super Jumbo » mal acclimaté en Chine Une vie d'ermite Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan»



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales