Flash :

Êtes-vous prisonnier de votre téléphone portable ? Démission du vice-président de la Fédération sénégalaise de football suite au match contre la Côte d'Ivoire Jeremy Lin fait la couverture du magazine GQ Togo/cyclisme : l'équipe nationale quitte Lomé pour le tour du Burkina La Russie salue la volonté de la Géorgie de participer aux JO de Sotchi 2014 Le mode de vie frugal d'un couple chinois déclenche un débat sur le net La Chine révèle les succès de sa lutte contre les démolitions forcées Jia Qinglin rencontre le nouveau président de la SEF Les revendications chinoises sur les îles Diaoyu ne sont pas motivées par les ressources naturelles (COMMENTAIRE) La Chine réaffirme sa position sur les îles Diaoyu Un haut responsable du PCC appelle à la promotion du partenariat sino-pakistanais La Chine appelle la République de Corée à enquêter sur la mort d'un pêcheur chinois La Chine appelle les candidats américains à prendre davantage de mesures favorables à la confiance et la coopération La Chine contre le remplacement des juridictions nationales par la CPI Le président et le Premier ministre chinois rendent hommage au roi père du Cambodge Apple va ouvrir son plus grand magasin d'Asie à Beijing Didier Drogba annoncé à la Juventus Madagascar : lancement d'un laboratoire d'insémination artificielle porcine Bénin : les pouvoirs publics invités à faire de la fiscalité du tabac un instrument de santé publique (INTERVIEW) Visite d'une mission au Niger pour mettre en lumière la crise humanitaire au Sahel

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Société

Le mode de vie frugal d'un couple chinois déclenche un débat sur le net

( le Quotidien du Peuple en ligne )

18.10.2012 à 15h12

Un couple ne dépensant que 11% de leur salaire mensuel est devenu le sujet d'actualité chez les jeunes Chinois.

Dans un billet en ligne, Guo Hao a expliqué que lui et son épouse, tous deux la vingtaine d'années gardaient la majorité de leurs revenus. "Ma femme et moi gagnons 9000 yuans (1 428 dollars) par mois. Nous ne dépensons que 1000 yuans mensuellement et économisons environ 90 000 yuans par an », a écrit Guo, vivant à Nanjing, capitale de la province du Jiangsu dans l'est de la Chine.

Le post a suscité un grand nombre de commentaires parmi les internautes en demandant comment le couple s'y prenait. Guo en exemple, a publié un rapport détaillé des dépenses de la famille.

Guo, un employé d'une entreprise appartenant à l'État et son épouse, une infirmière, ont le déjeuner fourni par leur employeur, achètent de la nourriture à bas prix quand les supermarchés sont sur le point de fermer et vont chez leurs parents le week-end.

Ils ont acheté un petit appartement avec un prêt qui peut être couvert par leur caisse de prévoyance du logement et cela sans frais additionnels. Ils vivent près du lieu du travail, ce qui permet d'économiser sur les coûts de transport et trouvent des vêtements vendus dans la rue et les magasins en ligne.

Les Chinois sont connus pour préférer l'épargne à la dépense. Cependant, en raison de la flambée des loyers et autres frais de subsistance, de nombreux jeunes citadins en Chine ont du mal à économiser de l'argent.
Le surnom de "la tribu du clair de lune (Moonlight Tribe)" a été donné à ces personnes dont les poches sont vides à la fin de chaque mois. Le diminutif des "poches vides chaque mois» à la même prononciation que la lune en chinois.

La stratégie d'épargner à tout prix de Guo a été une grande source de discussion. Et seulement sur Sina, il y a eu plus de 480 000 lectures pour ce sujet.

Bien que beaucoup apprécient leur mode de vie et ont essayé d'utiliser leurs idées, certains pensent que cette stratégie est poussé à l'extrême au détriment de la qualité de vie.

«A quoi cela sert de gagner de l'argent, si vous ne pouvez pas en profiter pour une vie meilleure ?» a demandé un internaute appelé ‘BeipiaoEzu'. «C'est si épuisant de de devoir minutieusement planifier chaque dépense juste pour économiser de l'argent».

Xu Bin, 30 ans, travaille dans une entreprise d'Etat à Beijing et a indiqué qu'il consacre la moitié de ses 10 000 yuans de salaire mensuel en parrainant trois chevaux et monte à cheval presque tous les week-end.
Bien que son passe-temps ne lui laisse que peu d'argent et fait de lui un membre de la «tribu Moonlight", Xu n'a pas l'intention de changer. "Je vis la vie que j'aime et je ne veux pas sacrifier ce qui me tient à coeur pour avoir un certain chiffre sur un compte bancaire », a-t-il confié.

D'autres aussi se demandent s'il est bon de s'appuyer sur les parents comme le font Guo et son épouse.

"Aller dîner chez les parents tous les week-end ?" s'est interrogé le blogueur ‘Heideshanliang'. "C'est plutôt honteux pour des adultes, qui sont censés soutenir leurs parents, qui dépendent encore financièrement d'eux."
Cependant, l'histoire de Guo a inspiré de nombreux jeunes, y compris Wei Yuan, secrétaire dans une entreprise privée.

Alors que certains montrent des vêtements chers, Wei est fière d'annoncer le faible coût pour ses vêtements.

Sa manière de satisfaire son appétit pour l'achat de vêtements avec un salaire limité est de les acheter sur un groupe d'achat sur le net et ce pendant la saison morte. Elle a ainsi acheté un manteau en duvet, à l'origine coûtant 1599 yuans, pour seulement 289 yuans.

Les sites d'achats groupés, similaires à Groupon.com en Occident, sont très populaires en Chine.

Les "bons groupes d'achats"sur le net sont moins chers et plus crédibles que les boutiques Taobao (Une plateforme -similaire à e-Bay- de commerce en ligne)," a précisé Wei qui fréquente les sites de vente de vêtements de grandes marques pratiquant des remises.

News we recommend

Un Français vivant dans la région du Wannan Une Corée du Nord en pleine transformation vue par un photographe étranger   Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès
La Chine teste la ligne ferroviaire en région montagneuse la plus rapide du monde   Les femmes les plus sexy de la Chine Qui sera le vainqueur du Soulier d'Or : Messi, Ronaldo, Falco...
La lettre d'Einstein sur Dieu mise en vente aux enchères sur eBay Le porte-avions chinois surpasse celui de la Russie en qualité d'armement, selon un expert Voici comment sera l'homme dans 1 000 ans, selon des scientifiques




  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales