Flash :

La Chine interdit aux activités religieuses de faire des profits Le vieillissement de la population et les défis à venir « Tonton Maisons » fait l'objet d'une enquête De courageux explorateurs nous font entrer dans le coeur d'un volcan en activité Des couples âgés fêtent leur anniversaire de mariage Au moins douze morts dans l'incendie d'un hôpital à Taiwan Chine : les deux Australiens égarés à Hoh Xil arrivent à un poste de ravitaillement Un séisme de magnitude 5,6 secoue les îles Sandwich du Sud Crash test d'un boeing 747 Netanyahou "abandonne" la solution à deux États, selon Jimmy Carter Le dialogue national syrien débutera bientôt (Iran) Le premier pari réussi de Jean-Louis Borloo et de l'Union des démocrates et des indépendants (Le Monde) L'ONU pourrait envoyer des Casques bleus en Syrie si une trêve était établie USA: Obama et Romney s'affrontent dans le troisième et ultime débat présidentiel Des lingots d'or des îles chinoises Diaoyu mis en vente à Guangzhou Caire : une journaliste française agressée par plus de trente habitants locaux RDC: La vie des déplacés dans le camp Mugunga III au Nord-Kivu demeure difficile (REPORTAGE) UCI: Lance Armstrong n'a plus sa place dans le cyclisme Mali: Les jihadistes renforcent leurs bases à mesure que se précise l'option militaire (SYNTHESE) L'UE souligne l'urgence de mettre fin à toute aide aux groupes armés actifs dans l'est de la RDC

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Société

Chine : un fonctionnaire sanctionné pour corruption dans un scandale lié à ses biens fonciers

( Xinhua )

23.10.2012 à 08h23

Un fonctionnaire a été démis de ses fonctions dans la province méridionale du Guangdong après qu'une enquête eut révélé qu'il possédait bien plus de biens immobiliers que ne pouvait lui permettre son salaire.

Cai Bin, responsable du bureau de l'urbanisme du district de Panyu, s'est vu interdire de quitter le territoire et a été demandé de coopérer avec les enquêteurs, a annoncé lundi Mei Heqing, responsable du comité permanent de la Commission municipale de contrôle de la discipline, lors d'une conférence de presse.

M. Cai, est suspecté d'avoir accepté des pots-de-vin lorsqu'il a successivement assumé les fonctions de chef adjoint du Bureau de la sécurité publique et de chef du bureau de l'urbanisme et commissaire politique du district, ainsi que responsable du Parti communiste chinois du Bureau, selon Mei Heqing.

D'après l'enquête préliminaire, M. Cai et sa famille possèdent 22 logements, soit un de plus que le nombre avancé par la personne qui a récemment dévoilé le scandale sur Internet.

Une enquête approfondie est en cours, a indiqué Mei Heqing.

News we recommend

Un Français vivant dans la région du Wannan Une Corée du Nord en pleine transformation vue par un photographe étranger   Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès
La Chine teste la ligne ferroviaire en région montagneuse la plus rapide du monde   Les femmes les plus sexy de la Chine Qui sera le vainqueur du Soulier d'Or : Messi, Ronaldo, Falco...
La lettre d'Einstein sur Dieu mise en vente aux enchères sur eBay Le porte-avions chinois surpasse celui de la Russie en qualité d'armement, selon un expert Voici comment sera l'homme dans 1 000 ans, selon des scientifiques



  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales