Flash :

La dernière production de Yang Liping va ouvrir le Festival de la Danse 2012 Ronaldo moins bon que Messi ? Place aux statistiques... Beijing : un plan pour réduire fortement le trafic controversé Wayne Rooney vers l'Anzhi pour 50 millions de livres ? Real Madrid : rien de va plus entre José Mourinho et Iker Casillas Chine : rétrécissement du lac Poyang Pour Hillary Clinton, peu de probabilité de rester secrétaire d'État Le WWF lancera une enquête sur les marsouins aptères du fleuve Yangtsé La Chine s'engage à promouvoir le développement durable La Russie salue l'annonce du cessez-le-feu à l'occasion de la fête des sacrifices par l'armée syrienne L'Espagne gagne 8.5 milliards d'euros grâce à la lutte contre la fraude fiscale Parlement européen: la France réaffirme son attachement à Strasbourg Tunisie: 3 décès et 32 cas d'infection à cause du virus Nil occidental L'ex-secrétaire d'État américain Powell soutient Obama Nigeria : crash de l'avion d'un gouverneur nigérian dans le nord Etats-Unis: Obama vote en avance à Chicago Le dernier look de Kate Middleton : robe noire Alice by Temperley Le Belge Koen Bemuynck remporte sa troisième victoire d'étape sur le 26e Tour cycliste international du Faso Un jeune footballeur gabonais intègre le célèbre club argentin de Boca juniors La Chine s'engage à promouvoir le développement durable

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Société

Beijing : un plan pour réduire fortement le trafic controversé

( le Quotidien du Peuple en ligne )

26.10.2012 à 16h46

Une proposition visant à s'attaquer aux embouteillages et qui réduirait de moitié le nombre de véhicules dans les rues de la capitale chinoise, a suscité la controverse parmi les experts et les résidents.

La Commission des Transports de Beijing a indiqué que les autorités envisageaient d'exiger une alternance pour pouvoir circuler sur les routes, en fonction des plaques d’immatriculation des véhicules finissant par un numéro pair ou impair, «à des périodes spécifiques et dans des secteurs bien définis».

Une mesure similaire avait déjà été appliquée pendant deux mois durant les Jeux olympiques de 2008 pour lutter contre la congestion et améliorer la qualité de l'air.

Le trafic a chuté de 21% sur les routes principales et les vitesses moyennes ont augmenté d'environ 27% dans le mois qui a suivi cette mesure, ont indiqué les responsables du transport.

Cependant, depuis les Jeux olympiques,cette mesure n'a pas été appliquée
.
Malgré une série de règles déjà mises en place, les autorités n’ont pas été capables de réduire la congestion de Beijing, ce qui incite à chercher d'autres idées, a expliqué Chen Yanyan, professeur du Centre de technologie des transports de recherche, de l'Université de Beijing.

On compte plus de cinq millions de véhicules dans les rues de la capitale, pour une population de plus de 20 millions de personne, ce qui en fait l'une des villes les plus congestionnées en Chine.

Les conducteurs sont déjà limités dans la conduite de leur voiture un jour par semaine, selon le dernier chiffre des numéros de la plaque d’immatriculation. D’autres mesures visant à contrôler la congestion du trafic, dont l'augmentation des frais de stationnement et la limitation des nouvelles immatriculations à 20.000 par mois à travers un système de loterie, ont également été imposées.

Si elle est approuvée, cette dernière proposition aura probablement un effet plus important par rapport aux d'autres restrictions, a indiqué Chen Yanyan.

«Une des principales caractéristiques de la congestion de Beijing est qu’elle varie considérablement à différents moments et en fonction des zones», a-t-elle dit. «Par rapport aux précédentes mesures, celle-ci est plus souple et mieux adaptée pour contrôler le volume du trafic».

Wang Limei, secrétaire général de l'Association chinoise des transports routiers, a déclaré: "Je pense que la prudence est nécessaire. Cela pourrait décongestionner la circulation à court terme, mais sans résoudre le problème à la racine.

«Actuellement, les automobilistes sont limités sur les routes un jour par semaine, ce qui est tolérable. S'ils sont tenus de conduire un jour sur deux, cela pourrait causer beaucoup plus d’inconvénients et de nombreuses personnes risquent fort de se tourner vers l'achat d'un deuxième véhicule pour contourner ces mesures», a fait observer Fan Xiaole, un homme d'affaires à Beijing, disant que ce n’était pas une bonne idée et que cela posera des problèmes pour le public.

«Je ne crois pas que cela puisse résoudre le problème du trafic de Beijing», a-t-il estimé. "Des mesures similaires ont déjà été prises, mais sans résultat. Les gens fortunés peuvent acheter deux, voire quatre ou cinq voitures et ainsi se soustraire à la mesure des plaques d’immatriculation».

Liu Fuli, un expert indépendant du trafic routier, a déclaré que des problèmes de gestion urbaine et de planification ont également causé de graves problèmes, en lien avec les embouteillages dans la capitale
.
«Par exemple, de nombreux bungalows dans la zone urbaine ont été démolis et remplacés par des immeubles commerciaux, qui attirent un volume de trafic beaucoup plus élevé", a-t-il souligné.

L’avis de Liu trouve un écho dans un rapport sur le développement social de la capitale chinoise, publié mercredi par l'Académie des sciences sociales de Beijing, qui précise que plus de la moitié de la charge du trafic de la ville a lieu au niveau de la troisième périphérique, une très petite partie de la superficie totale de la capitale.

D’après le rapport, la cause profonde de la congestion du trafic réside dans un problème de planification. Bien que Beijing ait commencé à établir un plan pour la construction de quatorze villes satellites dès 1993, les nouvelles villes sont devenues inactives en raison du manque de mesures et de soutien, tandis que l'activité économique dans la zone urbaine centrale continue de se renforcer.

Le document suggère l'application d'un système d'évaluation du trafic qui s'appliquerait à tous les grands projets de la ville. Bien que ce système ai été introduit il y a plusieurs années, cela n’a pas été réalisé d’une manière efficace.

Pour le professeur du Centre de technologie des transports de recherche, les autorités doivent adopter une gestion plus sophistiquée. «Les mesures pour faire face à la congestion doivent être flexibles et adaptées à la demande du trafic et non trop rigides, sans aucune modification».

L'amélioration des services de transport public est la clé pour résoudre la congestion du trafic à Beijing, a-t-elle insisté, ajoutant: «Si les gens peuvent avoir accès aux transports en commun, des mesures administratives, notamment la restriction de l'usage de la voiture, seront mieux perçues».

Beijing a pris une série de mesures visant à développer les transports publics, qui consiste en priorité à étendre son réseau de métro à 440 kilomètres cette année, comparable aux autres grandes villes comme Londres.

Plusieurs milliers de vélos publics ont également été déployés dans les zones urbaines de la capitale, un nombre qui devrait dépasser les 50 000 au cours des prochaines années.

Malgré ces mesures, les services de transports publics de la ville restent encore en deçà de la demande, en particulier dans le métro bondé.

Au niveau des chiffres, il y a eu plus de 210 millions de voyageurs dans le métro en septembre, soit une augmentation de 12,5% sur la même période par rapport à l'année dernière, selon la Commission municipale des Transports de Beijing.

«Les transports en commun demande un long cycle de construction», a fait remarquer Chen. «Dans cinq ou 10 ans, lorsque le réseau du métro sera amélioré, je pense que cela réduira fortement la congestion du trafic de Beijing».

News we recommend

Que mangent les astronautes chinois? Les plus beaux moments des plus belles actrices chinoises   Brad Pitt, premier icône masculin de Chanel N°5
Coups d'œil sur des sports pratiqués par les Nord-coréens   Tenteriez-vous de sauter au dessus de la Seine Les villes chinoises dans le National Geographic
La tour du Croissant de Dubaï fait rêver Premier mariage gay dans le Fujian : des milliers de personnes à la noce L'oeuf "le plus petit du monde" découvert à Chongqing?




  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales