Notre Site   Aide   Plan du Site   Archive    
  CHINE
  COMMERCE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALLERIE DE
       PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
       LECTEURS

  APERCU
  CONSTITUTION
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 15:02(GMT+8), 21/07/2000
CHINE  

La Chine insiste sur la non-intervention dans les affaires internes

Le représentant chinois auprès de l'ONU, Wang Yingfan, a fait remarquer le 20 juillet à New York que le principe de non-intervention dans les affaires internes pèse lourd dans les activités onusiennes de prévention des conflits.

Les mesures préventives ne doivent être prises que sur la demande des pays concernés ou avec leur consentement et leur coopération, a indiqué l'ambassadeur Wang Yingfan. "Sinon, a-t-il ajouté, le but de la prévention des conflits ne peut être réalisé."

Devant le Conseil de Sécurité qui traitait de la question du rôle de l'ONU dans la prévention des conflits armés, M.Wang a affirmé que le Conseil doit jouer un rôle dirigeant à cet égard, mais qu'il doit attacher également de l'importance au rôle de toutes les organisations régionales et coopérer avec elles.

Une telle coopération doit être menée sur la base du respect par les organisations régionales des buts et principes de la Charte de l'ONU et de l'acceptation par elles de la direction et de la supervision exercée par l'ONU, a expliqué Wang.

Il a fait ressortir aussi l'importance qu'il y a de résoudre la question du développement économique dans les pays en développement, qui est un élément important pour la prévention des conflits.




Sous Cette Rubrique
 

Le représentant chinois auprès de l'ONU, Wang Yingfan, a fait remarquer le 20 juillet à New York que le principe de non-intervention dans les affaires internes pèse lourd dans les activités onusiennes de prévention des conflits.



 


Tous droits réservés
© Le Quotidien du Peuple en ligne 2000