Notre Site   Aide   Plan du Site   Archive    
  CHINE
  COMMERCE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALLERIE DE
       PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
       LECTEURS

  APERçU
  CONSTITUTION
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 09:55(GMT+8), 24/07/2000
VIE SOCIALE  

La monogamie est menacée dans une partie de la Chine

Plusieurs juristes et experts en matière de conditions féminines appellent à combattre la bigamie, le concubinage et la sexualité extra-conjugale, qui menacent sérieusement la monogamie dans le Guangdong (sud de la Chine), dans des provinces orientales et à Shanghai.

Entre 1996 et 1998, la Fédération provinciale des Femmes du Guangdong avait reçu plus de 800 plaintes de la part des femmes mariées, a dit M. Hu Kangsheng, vice-directeur de la Commission du Travail législatif de l'APN (parlement). Ce nombre a augmenté de 7,3 % en 1997 et de 48% en 1998 sur un an, a-t-il lancé.

Parmi les personnes adultères, figurent entre autres des hommes d'affaires étrangers, des chefs d'entreprise, voire des cadres du parti communiste et du gouvernement.

Ces phénomènes, a dit Hu, vont à l'encontre de la moralité socialiste. Ils sont à l'origine des assassinats ou des suicides.

La Chine interdit la polygamie. L'année dernière, 112 personnes ont été condamnées à la peine pour la bigamie dans le Guangdong.








Sous Cette Rubrique
 

Plusieurs juristes et experts en matière de conditions féminines appellent à combattre la bigamie, le concubinage et la sexualité extra-conjugale, qui menacent sérieusement la monogamie dans le Guangdong (sud de la Chine), dans des provinces orientales et à Shanghai.



 


Tous droits réservés
© Le Quotidien du Peuple en ligne 2000