Notre Site   Aide   Plan du Site   Archive    
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  CONSTITUTION
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 09:37(GMT+8), 07/08/2000
MONDE  

M. Barak souhaite une nouvelle période pour la frontière nord d'Israël

Le Premier ministre israélien Ehud Barak a souhaité le 6 août le déploiement de certaines unités de la police libanaise sur la frontière avec Israël dans la première étape, au lieu de l'armée libanaise.

Ces unités devraient établir une présence militaire libanaise au Liban sud, après le déploiement de la Force des Nations Unies au Liban (FINUL) dans cette région et le long de la frontière libanaise avec Israël.

Les Casques bleus de l'ONU avaient pris 12 positions supplémentaires le 6 août le long de la frontière nord du Liban, plus six autres positions qu'ils avaient prises dans la semaine dernière. Le gouvernement libanais a annoncé qu'il enverrait 1 000 soldats dans cette région une fois la FINUL achevé son déploiement.

M. Barak a souhaité une nouvelle période sur la frontière nord d'Israël avec le développement économique et l'augmentation des touristes.

"Nous avons une dette morale envers les colons dans le nord", a affirmé M. Barak.

Les troupes israéliennes s'étaient retirées le 24 mai du Liban sud, mettant fin à 22 ans d'occupation de cette région libanaise.




Sous Cette Rubrique
 

Le Premier ministre israélien Ehud Barak a souhaité le 6 août le déploiement de certaines unités de la police libanaise sur la frontière avec Israël dans la première étape, au lieu de l'armée libanaise.



 


Copyright © 2000   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.