Notre Site   Aide   Plan du Site   Archives    
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 10:12(GMT+8), 09/10/2000
CHINE  

La Chine souhaite que la fin soit mise rapidement à la violence au Moyen-Orient

La Chine souhaite que la communauté internationale réagisse immédiatement à la violence au Moyen-Orient, a indiqué le 7 octobre l'ambassadeur de Chine à l'ONU, Wang Yingfan.

Le Conseil de Sécurité de l'ONU travaille activement pour trouver une solution à ce problème, a dit M. Wang avant une nouvelle séance du Conseil tenue le 7 octobre après-midi.

Cette réunion était la poursuite d'une consultation-marathon destinée à élaborer une résolution du Conseil pour stopper cette violence, qui a fait depuis une semaine plus de 70 morts, pour la plupart palestinienne.

La Chine espère que le processus de paix au Moyen-Orient se poursuivra sans interruption, a dit M. Wang, cela serait dans l'intérêt de tous les peuples de la région et du monde en général.

"Nous espérons que les parties en présence feront preuve de retenue afin de mettre fin à la violence actuelle et de remettre le processus de paix en marche", a-t-il ajouté.

La réunion à huis clos du Conseil, qui s'est tenue du 6 octobre après-midi au matin du 7 octobre, portait sur un projet de résolution avancé par nombre de pays en voie de développement représentant le mouvement des 114 non-alignés.

Le projet condamne "l'usage excessif de la force contre la population palestinienne"par Israël, et la provocation du dirigeant de l'opposition israélienne Ariel Sharon qui avait entraîné les affrontements le 28 septembre sur les territoires palestiniens occupés et dans certaines villes arabes en Israël.

Les Etats-Unis ont exigé l'omission ou la modification de certains mots dirigés contre Israël dans le projet, sinon ils mettront leur veto ou s'abstiendront de voter. Cependant, le Groupe des Non-Alignés s'en tient au texte actuel, demandant un vote immédiat vu que la violence sévit actuellement et que la situation nécessite une réaction immédiate.

Les Etats-Unis ont demandé un délai afin de laisser au président américain Bill Clinton plus de temps pour s'entretenir avec les parties concernées au Moyen-Orient. M. Clinton a annulé une tournée d'une semaine pour discuter au téléphone avec les dirigeants israélien et palestinien des derniers développements de l'affaire .






Sous Cette Rubrique
 

La Chine souhaite que la communauté internationale réagisse immédiatement à la violence au Moyen-Orient, a indiqué le 7 octobre l'ambassadeur de Chine à l'ONU, Wang Yingfan.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.