Notre Site   Aide   Plan du Site   Archives    
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 13:53(GMT+8), 17/10/2000
CHINE  

La fin de la pauvreté est pour bientôt

En mettant en oeuvre avec un zèle inlassable le plan d'assistance aux plus démunis durant le IXe Quinquennat, la Chine a fait oeuvre de pionnier dans l'assistance aux plus défavorisés en combinant l'aide gouvernementale et celle de la société entière. Le département compétent estime qu'à l'exception des personnes bénéficiant des allocations sociales pour avoir perdu toute capacité de travail et d'un petit nombre de personnes déplacées, la population pauvre de tout le pays disposera bientôt de moyens d'existence assurés. Ainsi seront pratiquement atteints les objectifs du plan d'aide gouvernementale aux plus démunis.

Le montant du fonds d'aide aux populations pauvres affecté par le gouvernement central ces cinq dernières années est estimé à plus de 94 milliards de yuans. Par ailleurs, l'Etat a accordé un soutien puissant aux régions pauvres dans la construction d'infrastructures de grande et moyenne envergure, l'exploitation des ressources et l'amélioration de l'environnement. Parallèlement le projet "Espoir", la coopération Est-Ouest et la coopération entre administrations et organismes du Parti de l'Est et de l'Ouest pour aider les populations démunies ont progressé à un rythme sans précédent. A la suite de travaux publics réalisés par les paysans pauvres contre rémunération, de vastes étendues de terres arables ont été crées et un grand nombre de petits ouvrages hydrauliques et de puits d'eau potable construits. Simultanément un dense réseau de routes cantonales a été établi. Tous ces travaux, auxquels il faut ajouter l'aménagement des bassins des petits cours d'eau, ont permis d'améliorer radicalement les conditions de production et de vie dans ces régions.

Au niveau national la population pauvre a été réduite de 70 millions de personnes en 1995 à 34 millions à la fin de 1999, tandis que le taux d'apparition du paupérisme rural est tombé à 4%. Dans les 592 districts figurant sur la liste des régions les plus pauvres et bénéficiant de l'aide prioritaire de l'Etat, le revenu annuel moyen des paysans est passé de 824 yuans en 1995 à 1 347 en 1999. Plus de 97% des cantons sont désormais électrifiés et reliés au réseau routier, le taux d'abandon des études parmi les enfants d'âge scolaire n'est plus que de 6,9%, et 98% des bourgs et cantons ont leur propre hôpital. Le niveau d'instruction et de qualification professionnelle des travailleurs des régions pauvres s'est amélioré sensiblement et les mentalités ont fortement évolué.

Il est à noter en particulier que des régions entières sont sorties de la pauvreté, et que la population des anciennes bases révolutionnaires telles que les monts Yimeng, Jinggang et Dabie et le Sud-Ouest du Fujian jouit désormais du minimum vital. Dans les monts Yimeng, le taux de paupérisme est tombé à 2,7% et le revenu moyen net par habitant a atteint 2 035 yuans. Tous les villages sont reliés au réseau électrique et routier.




Sous Cette Rubrique
 

En mettant en oeuvre avec un zèle inlassable le plan d'assistance aux plus démunis durant le IXe Quinquennat, la Chine a fait oeuvre de pionnier dans l'assistance aux plus défavorisés en combinant l'aide gouvernementale et celle de la société entière. Le département compétent estime qu'à l'exception des personnes bénéficiant des allocations sociales pour avoir perdu toute capacité de travail et d'un petit nombre de personnes déplacées, la population pauvre de tout le pays disposera bientôt de moyens d'existence assurés. Ainsi seront pratiquement atteints les objectifs du plan d'aide gouvernementale aux plus démunis.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.