Notre Site   Aide   Plan du Site   Archives    
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 09:38(GMT+8), 18/10/2000
MONDE  

Clinton : Arafat et Barak d'accord pour mettre fin aux violences

Le président américain Bill Clinton a annoncé le 17 octobre à Charm el-Cheikh que le sommet sur le Moyen-Orient a connu une percée avec un accord de cessez-le-feu entre les dirigeants palestinien et israélien.

dans une déclaration faite à l'issue des négociations de marathon à Charm el-Cheikh, M. Clinton a dit que le Premier ministre israélien Ehud Barak et le leader palestinien Yasser Arafat se sont mis d'accord sur trois points principaux pour mettre fin aux violences entre les troupes israéliennes et les Palestiniens.

Il a indiqué que MM. Barak et Arafat ont accepté de prendre des mesures immédiates et concrètes pour mettre un terme à la confrontation et prévenir la reprise de la violence.

Ils ont convenu également de renforcer la coopération en matière de sécurité. Israël a accepté de redéployer ses troupes aux positions avant l'éclatement des affrontements, de lever le blocus des territoires palestiniens et de rouvrir l'aéroport de Gaza, tandis que les Palestiniens ont promis de restaurer la loi et l'ordre.

Ils se sont mis d'accord aussi sur la formation d'une commission d'enquête dont les membres seront désignés par M. Clinton et le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan pour déterminer les responsabilités des affrontements.

Les deux parties ont convenu aussi de reprendre les négociations de paix sur les bases des résolutions 242 et 338 de l'ONU et leurs accords précédents. Les Etats-Unis consulteront les deux parties dans les deux prochaines semaines pour trouver un moyen de relancer le processus de paix.

M. Clinton a appelé les deux parties à reconstruire la confiance et à promouvoir la réconciliation.

Mais le président américain restait prudent quant aux perspectives d'un accord de paix entre la Palestine et Israël visant à mettre fin à leur conflit de longue date.

Ces "trois grands objectifs" étaient ceux que Bill Clinton s'était fixés lorsqu'il avait accepté de participer au sommet de Charm el-Cheikh, les 16 et 17 octobre, aux côtés des présidents égyptien Hosni Moubarak, palestinien Yasser Arafat, du Premier ministre israélien Ehud Barak, du roi Abdallah II de Jordanie, du secrétaire général de l'ONU Kofi Annan et du représentant de l'Union Européenne, Javier Solana.






Sous Cette Rubrique
 

Le président américain Bill Clinton a annoncé le 17 octobre à Charm el-Cheikh que le sommet sur le Moyen-Orient a connu une percée avec un accord de cessez-le-feu entre les dirigeants palestinien et israélien.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.