Notre Site   Aide   Plan du Site   Archives    
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 10:38(GMT+8), 12/12/2000
VIE SOCIALE  

Les ressortissants chinois à New York commémorent les victimes du « Massacre de Nanjing »

A la veille du 63ème anniversaire du massacre à Nanjing commis par les agresseurs japonais, les Chinois d'outre-mer à New York ont organisé le 10 décembre une conférence et une exposition de livres sur les atrocités des troupes japonaises qui avaient fait 300 mille morts dans cette ville.

Ces manifestations étaient destinées à sensibiliser l'opinion publique à l'histoire de l'agression japonaise contre la Chine.

Le président de la Fédération de commémoration des victimes du « Massacre de Nanjing », Chen Xianzhong, a indiqué que plus de 60 ans après le massacre de Nanjing, le milieu politique japonais se contentait d'exprimer un léger « regret » pour son atrocité, la plus meurtrière du 20ème siècle. « Les forces de droite japonaises étaient allées jusqu'à renier les crimes d'agression des troupes japonaises en Chine. Dans ce cas, les Chinois de par le monde ont le devoir de présenter la vérité à haute voix et éduquer la génération future », a-t-il dit.

L'exposition étale beaucoup de livres en chinois ou en anglais retraçant ce carnage, dont « le journal de John Rabe », un témoin oculaire allemand de cette boucherie à Nanjing, alors capitale de la Chine sous le régime kuomintanien.




Sous Cette Rubrique
 

A la veille du 63ème anniversaire du massacre à Nanjing commis par les agresseurs japonais, les Chinois d'outre-mer à New York ont organisé le 10 décembre une conférence et une exposition de livres sur les atrocités des troupes japonaises qui avaient fait 300 mille morts dans cette ville.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.