Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  TIBET
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 14:02(GMT+8), 19/11/2001
MONDE  

Le Pentagone annonce le naufrage d'un navire transportant du pétrole de contrebande irakien

Un navire qui transportait 1 700 tonnes de pétrole de contrebande irakien a coulé au fond dimanche dans le nord du Golfe, après que huit membres d'équipage d'un navire de surveillance américain eurent embarqué à son bord pour inspection. C'est ce qu'a annoncé un porte-parole du Pentagone, en soulignant que le pétrole transporté par le "Samra" était interdit dans le cadre des mesures d'embargo de l'ONU imposée sur l'Irak.

Le porte-parole a précisé qu'un des membres de l'équipage irakien était mort, tandis que deux autres étaient portés disparus, ainsi que deux membres d'équipage de l'"USS Peterson", le bâtiment américain.

Le porte-parole du département américain de la Défense a indiqué pour sa part que le "Samra", avec 14 membres d'équipage irakiens et battant pavillon des Emirats Arabes Unis, était « sous surveillance de l'"USS Peterson", chargé de faire respecter les sanctions de l'ONU ».

Huit marins de l'US Navy étaient montés à bord et avaient trouvé du « pétrole illégal ». Le navire était "en très mauvais état et surchargé", toujours selon ce porte-parole.




Sous Cette Rubrique
 

Un navire qui transportait 1 700 tonnes de pétrole de contrebande irakien a coulé au fond dimanche dans le nord du Golfe, après que huit membres d'équipage d'un navire de surveillance américain eurent embarqué à son bord pour inspection. C'est ce qu'a annoncé un porte-parole du Pentagone, en soulignant que le pétrole transporté par le "Samra" était interdit dans le cadre des mesures d'embargo de l'ONU imposée sur l'Irak.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.