Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  TIBET
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 16:14(GMT+8), 20/11/2001
MONDE  

Chine : toutes les armes biologiques doivent être détruites

Toutes les armes biologiques doivent être détruites et la Chine s'oppose à la prolifération de telles armes, par n'importe quel Etat, entité ou individu. C'est ce qu'a déclaré lundi à Genève Sha Zukang, ambassadeur de Chine auprès de l'Office des Nations Unies à Genève, lors de la session d'ouverture de la 5ème conférence sur l'examen de la Convention sur les armes biologiques, qui se déroulera jusqu'au 7 décembre.

Sur le plan de la non-prolifération et la coopération internationale, certains pays soulignent la nécessité de la non-prolifération, mais observent une attitude passive en ce qui concerne la coopération, a indiqué M. Sha, en faisant remarquer que, dans un monde où les questions de sécurité se diversifiaient de plus en plus, aucun pays, si puissant soit-il, ne pouvait assurer seul ses objectifs sécuritaires.

Les événements terroristes du 11 septembre montrent que le bio-terrorisme est un problème commun à l'ensemble de la communauté internationale, a souligné M. Sha.

Pour répondre à ce défi, a affirmé le représentant chinois, l'un des moyens les plus efficaces est de renforcer la capacité de la Convention sur l'interdiction des armes biologiques et de promouvoir la coopération internationale dans le cadre d'un système multilatéral.




Sous Cette Rubrique
 

Toutes les armes biologiques doivent être détruites et la Chine s'oppose à la prolifération de telles armes, par n'importe quel Etat, entité ou individu. C'est ce qu'a déclaré lundi à Genève Sha Zukang, ambassadeur de Chine auprès de l'Office des Nations Unies à Genève, lors de la session d'ouverture de la 5ème conférence sur l'examen de la Convention sur les armes biologiques, qui se déroulera jusqu'au 7 décembre.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.