Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  TIBET
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 16:16(GMT+8), 21/11/2001
MONDE  

La Chine insiste sur la prise en compte des particularismes dans les politiques d'occupation de l'espace

La Chine a rappelé mardi au siège de l'ONU que le respect des conditions internes et de l'autonomie de chaque pays doit être un principe de base dans la prise de décisions relatives à l'occupation de l'espace par des êtres humains.

Lors de la session spéciale sur l'occupation de l'espace de la 56ème Assemblée générale de l'ONU, Wang Ling, qui est membre de la délégation chinoise, a souligné que les pays sont différents par leur système politique, leurs lois et réglementations, leur système de gestion, leur niveau de développement économique, leur histoire, leur culture et leur environnement naturel. "Ils sont confrontés à des problèmes d'occupation de l'espace différents. (.. .) Pour promouvoir le développement de l'occupation de l'espace, les pays peuvent apprendre et emprunter des coutumes les uns aux autres, mais il est impossible d'adopter une approche ou un modèle uniformes", a-t-elle expliqué.

Elle a estimé que la souveraineté et les lois des pays, leurs politiques, stratégies, projets et priorités doivent être respectés, et les circonstances intérieures, capacités et conditions de chaque pays pris en compte dans la résolution du problème d'occupation de l'espace.

La réalisation des objectifs du développement de l'occupation de l'espace commence par le développement durable, a poursuivi Mme Wang.

"Tout en étant conciliable avec le développement économique, de manière à suivre la voie qui mène à un développement durable, le développement de l'occupation de l'espace doit également être lié à la croissance démographique, l'augmentation de la productivité, l'utilisation des ressources et la protection de l'environnement", a insisté Mme Wang

La deuxième Commission (économique et financière) s'est réunie mardi pour se pencher sur l'application de l'Agenda pour l'occupation de l'espace et sur les conclusions de la session spéciale de l'Assemblée générale de l'ONU en la matière.






Sous Cette Rubrique
 

La Chine a rappelé mardi au siège de l'ONU que le respect des conditions internes et de l'autonomie de chaque pays doit être un principe de base dans la prise de décisions relatives à l'occupation de l'espace par des êtres humains.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.