Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  TIBET
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 13:14(GMT+8), 23/11/2001
MONDE  

Le ministre russe de la Défense et le secrétaire général de l'OTAN appellent à renforcer les relations

Le ministre russe de la Défense Sergei Ivanov a appelé jeudi à des relations sécuritaires nouvelles et plus étroites entre la Russie et l'OTAN lors de sa rencontre avec le secrétaire général de l'OTAN George Robertson, en visite en Russie.

Vu les "menaces et les défis modernes", il est nécessaire pour la Russie et l'Otan de chercher de nouvelles "formes et niveaux" de coopération, et "la Russie est prête à mener une coopération équitable et mutuellement bénéfique" avec l'OTAN, a déclaré M. Ivanov à son hôte, qui est arrivé à Moscou jeudi en provenance de la ville de Volgograd, dans le sud du pays.

Le ministre a indiqué que la Russie développe actuellement sa coopération avec beaucoup de membres de l'OTAN et est prête à élargir sa coopération à davantage de pays de l'OTAN.

Cette coopération "doit se centrer sur le combat contre le terrorisme, la non-prolifération des armes de destruction massive et le trafic de drogue", a précisé M. Ivanov.

Il a souligné qu'aucun pays ne pourra relever seul les défis modernes qui lui ont été lancés, "que ce soit un pays affilié ou non à un bloc", ajoutant qu'il pourrait visiter le quartier général de l'OTAN à Bruxelles en décembre prochain.

M. Ivanov a également offert de discuter avec M. Robertson de l'ouverture d'une mission de liaison militaire de l'OTAN à Moscou, disant: "Ce problème est presque réglé, mais nous avons toujours à discuter de certains détails".

M. Robertson a partagé les opinions de M. Ivanov que l'OTAN et la Russie doivent créer un nouveau type de relations et combattre contre les ennemis globaux communs côte à côte.

Pour 40 ans, l'OTAN était une union militaire en confrontation avec l'ancienne Union soviétique, a rappelé M. Robertson. Mais cette ancienne conviction a disparu avec la fin de la Guerre froide et ce qui a compliqué les relations entre l'OTAN et la Russie, a-t-il indiqué.

Dans ces circonstances, les deux parties doivent traverser une période difficile de transformation, a estimé M. Robertson.

Il a qualifié la Russie d'un "partenaire indispensable" sans quoi l'OTAN ne pourra pas régler les problèmes sécuritaires internationaux. L'OTAN doit devenir une nouvelle organisation capable de traiter les problèmes de la sécurité internationale, a- t-il souligné.




Sous Cette Rubrique
 

Le ministre russe de la Défense Sergei Ivanov a appelé jeudi à des relations sécuritaires nouvelles et plus étroites entre la Russie et l'OTAN lors de sa rencontre avec le secrétaire général de l'OTAN George Robertson, en visite en Russie.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.