Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  TIBET
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 09:51(GMT+8), 06/12/2001
MONDE  

Trois soldats américains tués par un bombardier B52 en Afghanistan

Trois soldats américains ont été tués et 20 autres blessés mercredi lors d'une erreur de bombardement commise par un bombardier américain B52 durant un raid aérien contre le dernier bastion des taliban, la ville de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, a confirmé le Pentagone.

La porte-parole du Pentagone, Mme Victoria Clarke, a signalé qu'un des blessés est décédé en route vers l'hôpital. Le Pentagone avait annoncé plus tôt la mort de deux soldats dans l'accident.

Selon le Pentagone, les trois soldats faisaient tous partie des forces spéciales américaines en opération aux environs de Kandahar en soutien à l'offensive des forces anti-taliban contre Kandahar. Cinq combattants des forces anti-taliban ont également été tués par une bombe téléguidée lâchée par le bombardier B52.

Cet accident porte à quatre le nombre d'Américains tués en Afghanistan, et confirmés par la partie américaine, depuis le lancement des raids aériens par les Etats-Unis sur l'Afghanistan le 7 octobre dernier.

Un autre agent de l'Agence centrale des renseignements (CIA) des Etats-Unis a été récemment tué lors d'une mutinerie de prisonniers taliban près de la ville de Mazar-e-Sharif dans le nord de l'Afghanistan.




Sous Cette Rubrique
 

Trois soldats américains ont été tués et 20 autres blessés mercredi lors d'une erreur de bombardement commise par un bombardier américain B52 durant un raid aérien contre le dernier bastion des taliban, la ville de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, a confirmé le Pentagone.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.