Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  TIBET
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 09:27(GMT+8), 11/12/2001
MONDE  

Russie/USA: entretiens sur la réduction des armements et les relations bilatérales


Russie/USA: entretiens sur la réduction des armements et les relations bilatérales
Le ministre russe des Affaires étrangères Igor Ivanov a salué l'amélioration des relations russo-américaines mais insisté pour dire que le récent processus d'entretiens sur la réduction des armements entre le président Vladimir Poutine et son homologue américain George W. Bush devait être transformé en traité formel.

Inaugurant son entretien avec le secrétaire d'Etat américain Colin Powell, en visite en Russie, M. Ivanov s'est félicité des " dialogues intensifs extraordinaires" ces dernières semaines, mais a souligné que l'engagement de M. Bush à réduire le stockage des armes nucléaires américaines de 7 000 ogives à 1 700 ou 2 200 devait être écrit dans un nouveau traité de réduction des armes stratégiques.

"Nous espérons que ces étapes seront transformées en traités concrets comme un résultat de notre coopération", a dit M. Ivanov à M. Powell, avant que les journalistes ne soient conduits à quitter la salle.

Le mois dernier, M. Bush a rejeté la demande de la Russie de formaliser le nouvel accord en un pacte écrit de réduction des armements.

M. Powell, qui effectue sa première visite à Moscou en tant que chef de la diplomatie américaine, a partagé l'optimisme de M. Ivanov quant à l'amélioration des relations entre Washington et Moscou.

"Je suis véritablement confiant en nos relations qui se sont accélérées depuis le tragique événement du 11 septembre. Nous sommes ensemble pour combattre le terrible fléau qu'est le terrorisme", a dit M. Powell qui est arrivé à Moscou dimanche pour une visite de deux jours.

D'autres problèmes clé dans les entretiens lundi étaient " l'intensification de la campagne anti-terroriste, une solution poste-talibans en Afghanistan et un règlement dans d'autres régions de crise dans le monde, dont le Moyen-Orient, les Balkans et la région du Golfe persique", a révélé M. Ivanov.

Puis, le président Poutine a rencontré M. Powell au Kremlin, exprimant son appréciation de l'assistance américaine dans les opérations humanitaires en Afghanistan. Il a affirmé: "Avant tout, cela a concerné les efforts à l'aéroport de Bagram (près de Kaboul) où nos spécialistes et les vôtres ont travaillé ensemble très efficacement".

M. Powell a dit que c'était un honneur et une joie pour son pays d'aider des troupes russes d'atteindre Kaboul via Bagram. Cet effort conjoint était une coopération symbolique "ouverte, transparente et très bonne" entre les deux pays.

La visite de M. Powell est intervenue après sa brève visite en Ouzbékistan et au Kazakhstan pendant le week-end dernier.




Sous Cette Rubrique
 

Le ministre russe des Affaires étrangères Igor Ivanov a salué l'amélioration des relations russo-américaines mais insisté pour dire que le récent processus d'entretiens sur la réduction des armements entre le président Vladimir Poutine et son homologue américain George W. Bush devait être transformé en traité formel.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.