Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 08:49(GMT+8), 12/03/2002
CHINE  

L'appareil judiciaire et les parquets chinois frappent fort sur la mafia ainsi que sur les forces de banditisme et de grave criminalité

L'année dernière, l'appareil judiciaire et les parquets de la Chine ont mené une campagne dite "frapper fort" principalement contre les organisations et les groupes mafieux responsables de perpétrer des actes criminels. Ainsi 350 cas de ce genre impliquant 1953 personnes ont été examinés, soit respectivement 7,3 et 4,8 fois les chiffres de l'année précédente, a indiqué Xiao Yang, président de la Cour populaire suprême, et Han Zhubin, procureur général du Parquet populaire suprême, dans leurs rapports de travail présentés à la 5ème session de la 9ème Assemblée populaire nationale ce lundi à Beijing.

Dans cette campagne, les organes judiciaires ont mené une lutte sévère et rapide en vertu de la loi contre les criminels qui nuisent gravement au peuple et cela a permis de rétablir la justice, a dit Xiao Yang.

Selon les rapports de la Cour suprême et du Parquet suprême, le Parquet populaire suprême a surveillé l'instance de 381 procès de crimes graves et plus de 450 000 prévenus impliqués ont été arrêtés avec la ratification de toute instance du parquet. Les tribunaux ont traité plus de 340 000 graves affaires criminelles et plus de 150 000 criminels ont été condamnés à un emprisonnement de plus de cinq ans ou à vie et certains voire même condamnés à mort, avec une croissance de nombre de 15,07 %.

Les tribunaux et les parquets ont mis l'accent sur la lutte contre la corruption et les "parapluies de protection" des crimes organisés, 345 personnes impliquées dans 279 cas ont été condamnées par les parquets.

En plus, les tribunaux ont jugé 11 045 crimes violents ou avec une arme à feu et 12 005 criminels dangereux (avec une augmentation de 81,6 %) parmi lesquels Jin Ruchao, auteur de l'explosion de Shijiazhuang qui a fait 108 morts et 13 blessés.






Sous Cette Rubrique
 

L'année dernière, l'appareil judiciaire et les parquets de la Chine ont mené une campagne dite "frapper fort" principalement contre les organisations et les groupes mafieux responsables de perpétrer des actes criminels. Ainsi 350 cas de ce genre impliquant 1953 personnes ont été examinés, soit respectivement 7,3 et 4,8 fois les chiffres de l'année précédente, a indiqué Xiao Yang, président de la Cour populaire suprême, et Han Zhubin, procureur général du Parquet populaire suprême, dans leurs rapports de travail présentés à la 5ème session de la 9ème Assemblée populaire nationale ce lundi à Beijing.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2002   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.