Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 15:59(GMT+8), 10/04/2002
MONDE  

La Chine réaffirme sa position concernant l'interdiction des armes et essais nucléaires

La Chine est depuis longtemps favorable à l'interdiction complète et la destruction totale des armes nucléaires, et a participé activement à tous les travaux préparatoires de l'Organisation du traité d'interdiction totale des essais nucléaires (CTBT), a déclaré mardi Zhang Yan, ambassadeur de Chine auprès des agences de l'ONU à Vienne.

Lors d'une session de la commission préparatoire de l'Organisation du CIBT ouverte mardi à Vienne, M. Zhang, qui était à la tête d'une délégation chinoise, a fait remarquer que certains événements récents étaient en désaccord avec l'objectif du CTBT et étaient incompatibles avec les efforts de l'Organisation du CTBT.

Il a averti que les progrès enregistrés ces dernières années dans les domaines du contrôle de l'armement et de la non-prolifération des armes nucléaires pourraient être réduits à néant. "Cela ne peut que provoquer l'inquiétude de la communauté internationale", a-t-il affirmé.

Il était très important de créer un environnement international permettant d'affermir la confiance dans le traité et son soutien, a souligné le représentant chinois.

Il a également appelé la communauté internationale à promouvoir un nouveau concept sécuritaire qui cherche à garantir la sécurité par la coopération, le dialogue, la confiance mutuelle ainsi que le développement, afin d'éliminer les intentions de certains pays d'acquérir et développer des armes nucléaires, et de venir à bout de la stratégie de dissuasion par le nucléaire.

La Chine a récemment complété les procédures légales pour l'entrée en vigueur du Protocole supplémentaire à l'Accord entre la République Populaire de Chine et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pour la garantie de la sécurité, a fait savoir M. Zhang, ajoutant que Bejing était le premier à achever les procédures parmi les cinq puissances nucléaires.

La commission préparatoire de l'Organisation du CTBT, créée en novembre 1996 et chargée des préparatifs pour l'application du CTBT, regroupe tous les pays signataires du traité. Jusqu'à présent, 165 pays ont signé le CTBT, et 90 d'entre eux l'ont ratifié. La mise en place d'un régime de vérification de l'application du traité, notamment d'un système de supervision internationale, est en cours.




Sous Cette Rubrique
 

La Chine est depuis longtemps favorable à l'interdiction complète et la destruction totale des armes nucléaires, et a participé activement à tous les travaux préparatoires de l'Organisation du traité d'interdiction totale des essais nucléaires (CTBT), a déclaré mardi Zhang Yan, ambassadeur de Chine auprès des agences de l'ONU à Vienne.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2002   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.