Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 09:04(GMT+8), 16/04/2002
MONDE  

Les Etats-Unis souhaitent voir la paix au Moyen-Orient, affirme M. Powell

Le secrétaire d'Etat américain Colin Powell a déclaré lundi que son pays souhaitait que la paix soit réalisée au Moyen-Orient, tout en exprimant ses inquiétudes à l'égard de la situation dans le sud du Liban.

M. Powell a tenu une conférence de presse conjointe avec son homologue libanais Mahmoud Hammoud après sa rencontre avec le président libanais Emile Lahoud.

Il a indiqué que le gouvernement américain suivait de très près l'escalade de la tension dans le sud du Liban, raison principale pour laquelle il a effectué cette visite non prévue au Liban.

Le groupe de guérilla libanaise Hezbollah (Parti du Dieu), a lancé depuis le 29 mars des roquettes et des obus de mortiers continuels contre les positions israéliennes dans les fermes de Chebaa le long de la frontière libano-israélienne.

Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a fait savoir qu'Israël ne resterait pas les bras croisés face aux attaques continuelles du Hezbollah, menaçant de mener des représailles sans merci contre le Hezbollah et les cibles syriens au Liban.

Parallèlement, M. Powell a demandé au chef palestinien Yasser Arafat de faire tout son possible pour aider à parvenir une trêve et à endiguer les "activités terroristes".

D'ailleurs, il a déclaré qu'il chercherait à persuader Israël de se retirer des territoires palestiniens.




Sous Cette Rubrique
 

Le secrétaire d'Etat américain Colin Powell a déclaré lundi que son pays souhaitait que la paix soit réalisée au Moyen-Orient, tout en exprimant ses inquiétudes à l'égard de la situation dans le sud du Liban.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2002   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.