Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 09:45(GMT+8), 16/04/2002
MONDE  

L'économie française n'est plus en phase de ralentissement, selon la BdF

L'économie française n'est plus en phase de ralentissement, selon la synthèse de l'enquête mensuelle de conjoncture pour mars, publiée lundi par la Banque de France ( BdF).

"L'indicateur synthétique du niveau des affaires a légèrement progressé en mars. Les perspectives se sont, quant à elles, de nouveau raffermies, confirmant que l'économie française n'est plus en phase de ralentissement", estime la Banque centrale française dans un communiqué.

Selon l'indicateur synthétique mensuel d'activité, construit à partir de l'enquête, la croissance de l'économie française s'établirait à 0,2% au premier trimestre et à 0,5% au deuxième trimestre (évaluation inchangées par rapport au mois dernier), et sous ces hypothèses, l'acquis de croissance pour 2002 à la fin du premier semestre atteindrait 0,7%.

En mars, selon les chefs d'entreprises interrogés, l'activité industrielle est restée globalement stable. Elle s'est raffermie toutefois pour les biens de consommation et, notamment, dans l'industrie automobile.

Les prévisions de production pour les prochains mois sont globalement favorables, avec, en particulier, un redressement de l'activité attendu dans les biens intermédiaire, indique la Banque centrale.




Sous Cette Rubrique
 

L'économie française n'est plus en phase de ralentissement, selon la synthèse de l'enquête mensuelle de conjoncture pour mars, publiée lundi par la Banque de France ( BdF).

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2002   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.