Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 10:27(GMT+8), 24/12/2002
MONDE  

La France réitère son soutien aux efforts de la CEDEAO pour une solution de la crise ivoirienne

La France réitère son soutien aux efforts de la CEDEAO pour aboutir à une solution du conflit ivoirien, a déclaré lundi le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères Bernard Valéro, soulignant qu'"il n'y a pas d'issue militaire à la crise" dans ce pays.

"Je rappelle également la double mission des militaires français : assurer la sécurité de leurs ressortissants, la sécurisation d'un cessez-le-feu avec l'accord et à la demande de deux parties, les rebelles et les autorités ivoiriennes, en attendant le déploiement de la force de la CEDEAO" (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest), a-t-il dit.

Le porte-parole du Quai d'Orsay a renouvelé "le soutien de la France aux efforts des pays de la région au sein de la CEDEAO pour résoudre la crise" et "son intérêt pour l'intention exprimée par le président ivoirien Laurent Gbagbo de soumettre très prochainement un plan global de sortie de crise".

"Nous rappelons que seule une solution pacifique, politique et négociée permettra un règlement durable du conflit ivoirien", a ajouté M. Valéro, en réponse à une question de la presse.

Les trois mouvements rebelles ivoiriens, qui se sont réunis lundi après-midi à Bouaké (centre de la Côte-d'Ivoire), ont annoncé que "toute attaque militaire française contre une de leurs positions sera considérée comme un casus belli", qui déclencherait une "attaque généralisée sur tous les fronts", selon l'AFP.

Les trois mouvements avaient violemment protesté après que des soldats français eurent détruit, samedi à Duékoué (ouest), trois véhicules du MPIGO qui avaient ouvert le feu sur leur position et continuaient d'avancer dans leur direction malgré des tirs de sommation.

(Xinhua)




Sous Cette Rubrique
 

La France réitère son soutien aux efforts de la CEDEAO pour aboutir à une solution du conflit ivoirien, a déclaré lundi le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères Bernard Valéro, soulignant qu'"il n'y a pas d'issue militaire à la crise" dans ce pays.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2002   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.