Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 16:33(GMT+8), 24/02/2003
MONDE  

L'Irak doit détruire ses missiles prohibés, selon M. Annan

Le secrétaire général des Nations unies Kofi Annan a averti dimanche que l'Irak doit détruire ses missiles Al-Samoud 2, prohibés par les résolutions de l'ONU

"Les Irakiens devront détruire ces armes", a dit à la presse M. Annan à son arrivée à Ankara pour une visite de deux jours.

Si Bagdad refuse, le Conseil de sécurité de l'ONU "aura à prendre une décision à ce sujet", a-t-il dit, ajoutant qu'"ils doivent réaliser l'urgence et le sérieux de la situation."

Il a également averti l'Irak de ne pas mal interpréter les récentes manifestations de masse dans le monde contre la guerre dirigée par les Etats-Unis en Irak.

"Je les appelle à écouter réellement la volonté et la demande de la communauté internationale", a noté M. Annan.

Le chef des inspecteurs en désarmement de l'ONU, Hans Blix a envoyé vendredi dernier une lettre aux autorités irakiennes, disant que l'ONU avait trouvé des missiles al-Samoud prohibés qui avaient une portée dépassant la limite de 150 km imposée par les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU suite à la guerre du Golfe de 1991.

Les experts en désarmement de l'ONU ont dit que les missiles devraient être détruits avant le premier mars prochain.

M. Annan est à Ankara pour s'entretenir lundi avec les dirigeants turcs de la réunification de Chypre. Il présentera un plan sur les moyens de régler le problème chypriote.

(Xinhua)




Sous Cette Rubrique
 

Le secrétaire général des Nations unies Kofi Annan a averti dimanche que l'Irak doit détruire ses missiles Al-Samoud 2, prohibés par les résolutions de l'ONU

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2003   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.