Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 16:33(GMT+8), 24/02/2003
MONDE  

Le PM malaisien appelle les Non-alignés à s'opposer à la guerre

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad a appelé lundi les Non-alignés à se dresser contre la guerre, qu'il a qualifiée de "retour à l'âge de pierre où la solution des problèmes consistait à tuer des gens".

"Nous devons d'abord éliminer les menaces de guerre. Avec cette "épée de Damoclès" suspendue au-dessus de nos têtes, nous ne pourrons jamais réussir dans les entreprises de construction de nos pays", a indiqué le chef du gouvernement malaisien à l'ouverture du 13ème sommet du Mouvement des Non-Alignés (MNA), fort de 114 pays membres.

M. Mahathir, qui assure la présidence du MNA dès lundi, a une fois de plus reproché aux pays riches de pratiquer la politique de "double poids, double mesure", car ils critiquent les pays pauvres sur les questions des droits de l'Homme, tout en ignorant le refus de la guerre qui s'exprime massivement dans les opinions publiques.

"Rien n'est plus sacré qu'une vie humaine, que ce soit celle d'un ami ou d'un ennemi", a estimé M. Mahathir, arguant que "c'est la raison pour laquelle la guerre n'est pas une solution".

M. Mahathir avait déclaré la veille qu'une offensive contre l'Irak pourrait renforcer le terrorisme mondial, en augmentant la "frustration des musulmans" qui la considéreraient comme une attaque contre leur religion plutôt que contre le terrorisme.

Un total de 63 chefs d'Etat et de gouvernement ainsi que 42 représentants de pays membres étaient présents au sommet du MNA, destiné à revitaliser ce mouvement.

(Xinhua)




Sous Cette Rubrique
 

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad a appelé lundi les Non-alignés à se dresser contre la guerre, qu'il a qualifiée de "retour à l'âge de pierre où la solution des problèmes consistait à tuer des gens".

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2003   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.