Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 21:25(GMT+8), 01/06/2003
MONDE  

UE: les six pays fondateurs désireux de faire avancer la réforme institutionnelle

Les six pays fondateurs de l'Union européenne (UE) que sont la France, l'Allemagne, l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg, vont se réunir la semaine prochaine pour tenter de pousser la réforme institutionnelle dans le cadre des travaux du Traité constitutionnel, a-t-on appris dimanche d'une source locale.

Le Premier ministre belge M. Guy Verhofstadt a fait savoir que les six s'installeront autour d'une table de discussion dès lundi, puisque la Convention présidée par l'ancien président français M. Valéry Giscard d'Estaing doit présenter le projet du Traité constitutionnel aux dirigeants de l'UE qui se réuniront en sommet le 20 juin à Thessalonique en Grèce.

N'étant pas satisfaits des propositions faites jusqu'ici en ce qui concerne la réforme institutionnelle, les six ont décidé de redoubler d'efforts. "Nous devons faire quelque chose. Telles que les choses se présentent, la Convention risque d'être un échec", a estimé le chef du gouvernement belge, cité par la presse locale.

A noter que neuf pays participant aux travaux de la Convention ont refusé de renégocier "le paquet institutionnel" issu du Traité de Nice conclu en décembre 2000. La Grande-Bretagne, l'Espagne, le Danemark, l'Irlande, l'Autriche, la Pologne, la Suède, Chypre et la Lituanie ont exprimé leur position dans une lettre adressée à M. Giscard d'Estaing, soulignant que le Traité de Nice "représente le point d'équilibre entre les différents intérêts en jeu ... et peut bien servir l'Union". Or, nombreux sont ceux qui pensent que l'UE doit réformer ses institutions, sinon, elle ne pourra plus fonctionner quand dix nouveaux pays rejoindront officiellement à l'Union en mai 2004.

(Xinhua)




Sous Cette Rubrique
 

Les six pays fondateurs de l'Union européenne (UE) que sont la France, l'Allemagne, l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg, vont se réunir la semaine prochaine pour tenter de pousser la réforme institutionnelle dans le cadre des travaux du Traité constitutionnel, a-t-on appris dimanche d'une source locale.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2003   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.