Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 15:55(GMT+8), 23/09/2003
VIE SOCIALE  

Shanghai : les gratte-ciel sont l'origine d'un affaissement de terrain annuel de 1,5 cm

Le centre financier international 101 Taipei, qui sera mis en service à la fin de l'an prochain, est la première tour du monde depuis trois ans pour ses 100 étages (508 m). Au 91e étage, est suspendue une balle anti-vent et anti-séisme d'un poids de 800 t. En cas de vent violent, elle bascule automatiquement et rapidement grâce à un transmetteur. Cela permet non seulement de réduire l'ébranlement de l'immeuble, mais aussi d'accroître le poids de celui-ci.

A l'heure actuelle, Shanghai compte plus de 3 000 immeubles de plus de 17 étages et 3 000 autres sont en cours de construction ou de planification. Selon China Daily, les gratte-ciel construits lors du décollage économique de la ville ces dix dernières années ont provoqué un affaissement de terrain important, soit 1,5 cm par an, ce qui a affecté la structure du métro et d'autres bâtiments. Si l'on n'arrive pas à remédier à cette situation, la ville se trouvera au-dessous du niveau de la mer dans 50 ans. Aussi l'autorité municipale a-t-elle décidé de limiter le nombre de gratte-ciel et annoncera le mois prochain des mesures concrètes destinées à faire passer le rythme d'affaissement annuel à 0,5 cm.

Rien qu'à Pudong, on recense 1,4 million d'habitants

Selon un fonctionnaire du Bureau municipal des affaires de l'eau, le phénomène s'explique par la construction anarchique de grands bâtiments en béton armé, l'exploitation abusive des sources d'eau souterraines et l'exécution d'un grand nombre de travaux souterrains, pour répondre à la croissance économique vigoureuse et à l'entrée massive de nouveaux habitants.

La zone la plus problématique, c'est Pudong (520 km²), où s'entassent pas moins de 1,4 million d'habitants. Dans le quartier financier de Lujiazui, les gratte-ciel poussent comme des champignons. L'an dernier, le sol de cette nouvelle zone de développement s'est affaissé de 3 cm en moyenne.

Les environs de l'immeuble Jinmao (420 m) connaissent un affaissement annuel de 6,3 cm

Malgré ces signes inquiétants, on envisage de construire le plus haut centre financier mondial !

Il s'agit d'une tour de 492 m de haut à 100 étages, située près de l'immeuble Jinmao, la troisième tour du monde. Ayant absorbé un investissement total de plus de 625 millions de dollars, le Centre financier mondial de Shanghai a été mis en service en 2002, remplaçant les tours jumelles de Malaisie comme la première tour du monde.

Shanghai se situe dans une plaine alluviale, à l'embouchure du Yangtsé et le réchauffement de la Terre a fait monter la température de l'eau de mer, ce qui n'a cessé d'élever la ligne de côte de la ville, probablement jusqu'à un accroissement de 5 à 7 cm d'ici 2005. La vitesse d'affaissement, qui varie selon les quartiers, risque de déformer le tunnel de métro. En effet, c'est à cause de l'affaissement de terrain qu'un effondrement lié aux fuites d'eau s'est produit sur le chantier de la ligne de métro N¡ã4 le 1er juillet, entraînant l'inclinaison ou l'effondrement de plusieurs bâtiments à l'entourage.

Pour référence : Shanghai est une véritable plage

Après enquête, les géologues chinois ont découvert que Shanghai est une véritable plage. Sous le sol s'étend une couche de terre molle d'une épaisseur de 300 m, formée de sable et de limon accumulés par le Yangtsé depuis un millénaire. Contenant une grande quantité d'eau, sillonnée d'interstices relativement larges et très compressive, cette couche ''ressemble à une éponge qui se déforme fortement à la pression''.

Près de 500 nouveaux grands immeubles durant l'année record

Selon une étude, 40 grands bâtiments à Shanghai ont été construits dans les années 1950-1960, soit 2 par an ; 650 l'ont été dans la décennie 1980, soit 65 par an ; dans les années 1990, on a construit plus de 2 000 immeubles et 484 durant la seule année de 1997. Actuellement, la ville compte 3 000 édifices de plus de 23 étages et la hauteur d'une centaine d'entre eux dépasse les 100 m.




Sous Cette Rubrique
 

Le centre financier international 101 Taipei, qui sera mis en service à la fin de l'an prochain, est la première tour du monde depuis trois ans pour ses 100 étages (508 m). Au 91e étage, est suspendue une balle anti-vent et anti-séisme d'un poids de 800 t. En cas de vent violent, elle bascule automatiquement et rapidement grâce à un transmetteur. Cela permet non seulement de réduire l'ébranlement de l'immeuble, mais aussi d'accroître le poids de celui-ci.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2003   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.